•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario va mettre fin à la grève dans les collèges par une loi spéciale

Des enseignants en grèeve manifestent.

Les professeurs sont en grève depuis le 16 octobre.

Photo : La Presse canadienne / Thomas Campean

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement ontarien déposera vendredi un projet de loi pour forcer le retour au travail des professeurs des collèges, en grève depuis cinq semaines.

Un texte de Katherine Brulotte et Julie-Anne Lamoureux

Les libéraux ont tenté jeudi en fin de journée de faire adopter la loi spéciale sur-le-champ, mais les néo-démocrates s'y sont opposés.

Le NPD on n'a jamais appuyé la législation qui enlève aux travailleurs le droit de négocier. Donc, on ne peut pas appuyer ça.

Gilles Bisson, leader parlementaire du NPD

Les progressistes-conservateurs sont prêts à appuyer la loi spéciale.

Elle sera adoptée de toute façon, puisque les libéraux sont majoritaires. Les députés devront cependant siéger non seulement vendredi, mais aussi en fin de semaine.

La grande question est de savoir à quel moment les étudiants pourront reprendre leurs cours. Le gouvernement souhaitait qu'ils retournent en classe dès lundi.

Après cinq semaines sans cours, un nombre important d’étudiants risquent de ne pas terminer leurs études si la grève devait continuer. L’intérêt public exige que le gouvernement agisse pour mettre fin à la grève.

Deb Matthews, ministre de l’Enseignement supérieur, dans un communiqué
Le portrait d'une dame.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La première ministre de l'Ontario, Kathleen Wynne.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Dans un communiqué diffusé jeudi en fin d'après-midi, la première ministre affirmait que les négociations étaient toujours dans l'impasse.

Kathleen Wynne avait rencontré les deux parties plus tôt dans la journée. Elle leur avait demandé de trouver une solution, soit par la négociation ou encore en ayant recours à l'arbitrage.

Le projet de loi n'impose pas les conditions de travail. Il prévoit plutôt que tous les points encore en litige seront réglés par un arbitre.

Des grévistes marchent avec leurs pancartes devant le Collège Humber. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Parmi les grévistes, il y avait, en plus des professeurs, des instructeurs, des conseillers et des bibliothécaires

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Le Conseil des employeurs satisfait

La représentante de la partie patronale à la table de négociation, Sonia Del Missier, affirme que le Conseil des employeurs des collèges est favorable à l'adoption d'une loi spéciale « le plus rapidement possible ».

Dans un communiqué, elle soutient que le syndicat a déposé, dans les dernières heures des négociations, une nouvelle demande pour l'ajout d'un bonus de retour au travail de 5000 $ pour chaque employé.

Une information que conteste le Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario (SEFPO).

JP Hornick et Warren (Smokey) Thomas du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario en conférence de presse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

JP Hornick et Warren (Smokey) Thomas du Syndicat des employés de la fonction publique de l'Ontario

Photo : CBC

Le syndicat demande d'ailleurs à la première ministre de dissoudre le Conseil des employeurs des collèges. Warren (Smokey) Thomas, du SEFPO, lui reproche « son entêtement ».

Le syndicat se réjouit que les étudiants retournent enfin en classe.

La présidente du comité de négociation, JP Hornick, dit que les enseignants vont donner le meilleur d'eux-mêmes pour aider les étudiants qui ont manqué cinq semaines de cours. Elle reconnaît toutefois que les prochaines semaines seront extrêmement difficiles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !