•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

David Stephan critique la justice albertaine pour le rejet de son appel

David et Collet Stephan à l'entrée de la Cour de Lethbridge en Alberta.

David Stephan et sa femme Collet Stephan à l'entrée de la Cour de Lethbridge en Alberta.

Photo : La Presse canadienne / Jeff McIntosh

Radio-Canada

David Stephan, un père de Lethbridge reconnu coupable d'avoir manqué de fournir les nécessités à la vie de son fils, mort d'une méningite en 2012, dénonce le système de justice de l'Alberta.

Mardi, la Cour d’appel de la province a rejeté son appel demandant la modification de sa peine.

David Stephan a écopé en juin 2016 d’une peine de quatre mois de prison, et sa conjointe, Collet Stephan, de trois mois à purger à domicile.

Malgré les mises en garde, David Stephan a publié une tirade cinglante sur sa page Facebook critiquant le système de justice, le jury et les juges concernés dans cette affaire.

« Dans le système actuel, il n’y a pas de place pour la justice et la vérité, il n’y a pas d’humanité et certainement pas d’amour », a-t-il écrit.

Il ajoute que la décision de la Cour d’appel constitue de véritables montagnes russes d’émotions pour sa famille et lui, parce que sa femme est sur le point d’accoucher de leur cinquième enfant et qu’il ne sera pas là pour elle, en raison de sa peine de prison.

Dans son commentaire en ligne, David Stephan affirme que le juge de première instance a commis des erreurs de droit, notamment en donnant de mauvaises instructions au jury lors des délibérations. Il ajoute que des preuves ont été falsifiées durant son procès.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Justice et faits divers