•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des Albertains vantent la fusion des autorités régionales de santé en Saskatchewan

Un homme et une femme répondent à des questions.

Sean Chilton (à gauche) et Brenda Huband (à droite) des Services de santé de l'Alberta vantent la fusion des autorités régionales de santé.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Des centaines de médecins, infirmiers et autres professionnels de la santé se sont rassemblés lors d'un sommet à Regina pour savoir comment améliorer le système sanitaire saskatchewanais. Ils ont notamment discuté des conséquences de la fusion des 12 autorités régionales de la santé en une structure provinciale.

Ils ont entendu le vice-président des services collaboratifs auprès des Services de santé de l'Alberta, Sean Chilton, et la vice-présidente et directrice générale des opérations en santé, Brenda Huband.

L’Alberta a amalgamé ses neuf autorités régionales et trois organisations provinciales de santé en une seule il y a près d’une décennie. Le Parti saskatchewanais entend faire de même le 4 décembre prochain.

Sean Chilton affirme que la fusion a permis d’économiser 600 millions de dollars en coûts administratifs.

Il ajoute que des épargnes relatives à l'achat de matériel et de médicaments ont également été réalisées.

Pour sa part, le ministre de la Santé de la Saskatchewan, Jim Reiter, dit que les épargnes ne sont pas la raison de la fusion annoncée. « La raison principale est d’éliminer les barrières arbitraires qui nuisent aux soins aux patients », déclare-t-il.

Le conseil des soins de santé du Syndicat canadien de la fonction publique accuse le gouvernement de changer son discours. Selon le syndicat, les épargnes sont moins importantes que prévu.

De son côté, le président de la nouvelle autorité régionale de santé, Dick Carter, n'a pas pu nous confirmer le montant exact des économies envisagées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saskatchewan

Politique provinciale