•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'élection de Sylvie Parent comme mairesse de Longueuil confirmée

La mairesse de Longueuil Sylvie Parent.

La mairesse élue de Longueuil, Sylvie Parent

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un dépouillement judiciaire confirme l'élection de Sylvie Parent comme mairesse de Longueuil. Le recomptage a établi que Mme Parent a récolté 110 votes de plus que son adversaire Josée Latendresse, alors que l'écart, le soir de l'élection, était de 118 votes.

Un texte de Thomas Gerbet (Nouvelle fenêtre) et Jérôme Labbé (Nouvelle fenêtre)

Une cinquantaine de bulletins avaient été attribués à la mauvaise candidate, mais après les avoir départagés, l'avance de Mme Parent n'a maigri que de huit voix.

À la demande de la Cour du Québec, seules 200 des 495 boîtes de scrutin ont été dépouillées.

Josée Latendresse songe maintenant à contester l’élection en Cour supérieure afin que la totalité des boîtes fasse l'objet d'un recomptage. Son parti, Longueuil Citoyen, dispose de 30 jours pour prendre une décision.

Il devra bien y réfléchir, puisqu'une telle contestation occasionnera d'importants frais d’avocats, qui seront déduits à même son budget de fonctionnement au conseil municipal.

Des irrégularités?

La Cour du Québec avait ordonné ce dépouillement judiciaire lundi, jugeant crédibles les motifs invoqués par Longueuil Citoyen.

Dans sa requête déposée la semaine dernière, la formation invoquait « un ensemble de motifs raisonnables observés par plusieurs témoins lors du déroulement du scrutin », comme un nombre anormalement élevé de bulletins rejetés dans certains bureaux de vote.

Le décompte de la soirée électorale s'était déroulé dans le plus grand suspense, le 5 novembre. Il avait fallu attendre l'ouverture de la toute dernière boîte de scrutin pour savoir qui avait remporté l'élection à la mairie. Parmi les 59 594 bulletins déposés, 1266 avaient été rejetés.

Josée Latendresse.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Josée Latendresse, le dimanche 5 novembre.

Photo : Radio-Canada

À moins d'un revirement en Cour supérieure, Sylvie Parent prendra les rênes d'un conseil municipal minoritaire, puisque sa formation politique, Action Longueuil, n'a obtenu que 5 des 15 postes de conseillers, contre 9 pour Longueuil Citoyen.

Le 15e siège sera occupé par un conseiller d'Option Longueuil. Le parti de Sadia Groguhé, qui a terminé troisième à la mairie, a également fait élire deux conseillers d'arrondissement dans le district de Greenfield Park.

Les trois femmes espéraient succéder à Caroline Saint-Hilaire, qui a quitté la vie politique dans les derniers mois.

Le taux de participation à Longueuil a été de 33,1 %.

Grand Montréal

Politique municipale