•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La construction du parc éolien Nicolas-Riou terminée

Une éolienne
Une éolienne Photo: Innergex

L'assemblage de la 65e et dernière éolienne du parc Nicolas-Riou, situé dans la MRC des Basques et de Rimouski-Neigette, a été complété mercredi. La mise en service commerciale du parc éolien se fera toutefois avec une ou deux semaines de retard.

L'échéancier du 1er décembre ne pourra pas être respecté en raison notamment de la grève des ingénieurs plus tôt cette année.

En entrevue depuis le chantier du parc éolien, le préfet de la MRC de Rivière-du-Loup, Michel Lagacé a expliqué que ce délai aurait un impact minime sur la rentabilité du parc.

Je dirais, bien entendu, ça amène du désagrément, mais c'est faible comme impact comparativement aux 25 prochaines années.

Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup

Selon Michel Lagacé, chacun des 10 partenaires publics du projet recevra annuellement, à compter de l'an prochain, 680 000 $ de bénéfices pour l'exploitation de ce parc éolien. C'est donc dire que les 8 MRC du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Les-Îles de même que la nation Maléicte de Viger et le Collectif régional de développement du Bas-Saint-Laurent se partageront environ 7 millions de dollars en profits annuellement.

Une somme d'un peu plus d'un million de dollars en contributions dites additionnelles (auparavant appelées redevances) s’ajoutera à ce montant pour les deux MRC qui accueillent des éoliennes sur leur territoire, soit les MRC des Basques et Rimouski-Neigette.

Michel Lagacé explique que la fin de l'assemblage des éoliennes est une grande source de fierté pour les partenaires publics et privés du projet. Cette dernière étape constitue pour lui la réalisation d'un rêve imaginé il y a près d'une décennie.

La fierté, je dirais, c'est avec un F majuscule et l'ensemble des lettres suivantes, aussi, en majuscules.

Michel Lagacé, préfet de la MRC de Rivière-du-Loup

Il explique que le projet a été mis en œuvre par la Conférence régionale des élus (CRÉ) en 2008, alors que les élus souhaitaient recycler l’idée de l’entreprise Sky Power pour en faire une initiative communautaire. Au fil des ans, ils ont également développé un partenariat avec la Première Nation malécite de Viger.

Les MRC du Bas-Saint-Laurent et de la Gaspésie-Les Îles ainsi que la communauté malécite possèdent 50 % des parts du parc éolien Nicolas-Riou, l’autre moitié appartient à la compagnie française EDF-Énergies nouvelles.

D’après les informations de Denis Leduc

Bas-Saint-Laurent

Énergies renouvelables