•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pornographie juvénile : un Saskatchewanais condamné à 12 ans de prison

Un homme regarde dans la caméra.

Philip Chicoine admet avoir donné des directives à des parents comment agresser sexuellement leurs enfants en utilisant le programme Skype à partir de la maison de ses parents.

Photo : Michelle Berg

Radio-Canada

Philip Chicoine a été condamné à 12 ans de prison mardi à la Cour provinciale de Saskatoon pour production et détention de pornographie juvénile.

Puisqu’il a déjà passé du temps en détention provisoire, il passera en fin de compte 10 ans et 11 mois au Centre psychiatrique régional de Regina.

Philip Chicoine a plaidé coupable à 40 chefs d'accusation de possession, de production et de partage de pornographie juvénile. Il détenait un peu plus de 10 000 vidéos et environ 4700 photos de pornographie juvénile.

L'homme de 28 ans a dépensé 20 000 $ en cinq ans pour des échanges de matériel pornographique en ligne en provenance des Philippines et de la Roumanie en utilisant le programme Skype.

Philip Chicoine a notamment diffusé en direct des vidéos d'enfants étant maltraités dans les deux pays. Il a été démontré qu'il donnait des directives aux parents des enfants quant à la façon de les maltraiter. Certains étaient des bébés et d'autres pouvaient avoir jusqu'à 14 ans.

La Couronne réclamait 17 ans d'emprisonnement alors que la défense proposait une peine de 7 ans.

Saskatchewan

Justice et faits divers