•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un chien albertain en cavale est retrouvé au Manitoba

Une photo en encadré du chien Vader est superposé sur une carte avec le tracé du trajet parcouru par le chien

Un chien nommé Vader s'est égaré de sa résidence dans la ville de Brooks, en Alberta, et a été retrouvé cinq semaines plus tard à 1100 km de chez lui, dans la ville de Steinbach, dans le sud du Manitoba.

Photo : Jim Third/Google Maps

Radio-Canada

Une famille de l'Alberta est reconnaissante de la gentillesse des étrangers après que leur chien, Vader, est parti en cavale et a été retrouvé au Manitoba.

Un réseau de sauveteurs et des bénévoles des trois provinces des Prairies ont réussi à localiser le chien et à le retourner chez lui.

Le canidé de race mixte manquait à l’appel depuis un mois. Jim Third, son propriétaire, avoue qu’il avait préparé tout un discours pour expliquer à sa fille de 9 ans et à son fils de 14 ans que leur toutou chéri ne reviendrait jamais à la maison.

« J’avais planifié de le faire pendant que je préparais le souper et que je coupais des oignons, admet le père de famille. Donc, si je braillais comme un bébé, je pouvais tout blâmer sur les oignons. »

Après des semaines de recherches dans les fossés bordant l’autoroute transcanadienne où le chien avait été vu pour la dernière fois, et ensuite dans des groupes Facebook pour chiens perdus dans les provinces des prairies, il n’y avait toujours aucune trace crédible quant aux activités du chien errant.

Un chien joue avec un petit chien en peluche

Âgé de 2 ans et demi, Vader est un chien de race mixte qui habite avec la famille Third à Brooks, en Alberta.

Photo : Jim Third

La famille avait reçu quelques fausses pistes et avait caressé quelques espoirs estompés, mais tous leurs efforts semblaient en vain jusqu’au 2 novembre, jour où le téléphone cellulaire de M. Third « sonnait sans cesse avec toutes sortes de notifications de messages ».

Un chien qui ressemblait à Vader avait été localisé, et quand le père de famille a regardé sa photo, il était sûr à 90 % qu’il s’agissait de son animal de compagnie égaré, relate-t-il.

Le seul bémol : la bête se trouvait à Steinbach, dans le sud du Manitoba.

Un collier laissé en Alberta

Comment Vader s’est retrouvé à 1100 kilomètres de son lit de chien douillet à Brooks était d’une importance secondaire pour la famille Third, qui voulait surtout que leur ami à quatre pattes rentre au bercail.

Par le plus grand des hasards, le chien s’était enfui sans sa médaille d’identification. Juste après son bain, Vader était parti taquiner un lapin ou une autre petite créature, alors que son collier séchait sur le porte-serviette.

Les Third devaient donc convaincre les agents de contrôle des animaux au Manitoba que le chien sous leur garde était bel et bien Vader. Les Albertains ont réussi à décrire des taches qui se trouvent sur la langue de la bête ainsi que le caractère distinct de ses oreilles (l’une est dressée, l’autre est tombante), ce qui suffisait à confirmer aux agents que le chien appartenait à la famille.

Vader, vu à gauche à la résidence de la famille Third, et à droite, sous un arbre à Steinbach, au Manitoba. Les deux photos démontrent les oreilles distinctes du canin.

Vader, vu à gauche à la résidence de la famille Third, et à droite, sous un arbre à Steinbach, au Manitoba. Les deux photos démontrent les oreilles distinctes du canin.

Photo : Facebook/Jim Third

Une Manitobaine a accepté d’héberger le vacancier poilu en attendant que les autorités et la famille de Brooks résolvent la question du transport du chien.

Un réseau de camionneurs bénévoles

C’est à ce moment que la camionneuse sur longue distance Maggie Rae est intervenue. La femme fait partie du réseau bénévole d’amoureux des animaux « Furry Hobos ‘n Hiway Heroes » (vagabonds à fourrure et héros des autoroutes), qui transporte gratuitement les chiens partout au Canada et aux États-Unis.

Il s’agit d’une façon pour les refuges pour animaux de transporter des animaux de compagnie vers des coins éloignés du pays où ils auraient plus de chances à trouver une famille d’adoption, explique la coordinatrice du groupe, Margaret Foster-Hyde.

Le réseau d’environ 20 camionneurs bénévoles a assuré le transport d’environ 400 animaux domestiques au cours des quatre dernières années, informe-t-elle.

Nous adorons tous les chiens. Ils voyagent avec nous dans la cabine, et ils sont d’excellents compagnons de route.

Maggie Rae, camionneuse sur longue distance
Une image de la vidéo qu'a prise la camionneuse Maggie Rae des retrouvailles entre Vader, son maître Jim Third et les enfants de la familleAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Une image de la vidéo qu'a prise la camionneuse Maggie Rae des retrouvailles entre Vader, son maître Jim Third et les enfants de la famille

Photo : Facebook/Maggie Rae

Il se trouve que Maggie Rae se préparait à transporter un chargement de bovins de Winnipeg – à proximité de Steinbach – jusqu’à Lethbridge, ville albertaine non loin de Brooks, et qu’elle a accepté que Vader l’accompagne.

Après le long périple à travers les Prairies, la camionneuse a rejoint la famille Third en Alberta pour lui rendre leur chien adoré. Elle a même diffusé les chaleureuses retrouvailles en direct dans Facebook.

C’était comme déballer le meilleur cadeau de Noël de nos vies. C’était fantastique de voir les sourires des enfants quand le camion arrivait chez nous.

Jim Third, maître de Vader

La gentillesse de purs étrangers

Le père de famille souligne que la réunion n’aurait pas été possible sans le travail acharné d’une équipe d’amoureux des animaux qui a partagé à maintes reprises des photos et publications parlant de Vader à travers Internet.

Il raconte qu’une résidente de la Saskatchewan, Sheryl Renton, avait-il appris plus tard, a joué un rôle déterminant dans la diffusion de la disparition de Vader. Elle l’a également aidé énormément à naviguer les groupes Facebok et forums Internet, qui lui étaient inconnus, dit l’Albertain.

Au début, M. Third était hésitant, mais Mme Renton était convaincue que la communauté virtuelle ferait le nécessaire pour réunir Vader avec sa famille.

« J’ai dit à Jim : “Ne vous inquiétez pas. Je vais le trouver, votre chien. On va le ramener chez vous” », relate-t-elle.

La femme a partagé des photos de Vader dans une trentaine de sites pour animaux domestiques manquant à l’appel en Alberta et en Saskatchewan. Cependant, ce n’est que quand elle élargit ses paramètres pour inclure le Manitoba que ses recherches prennent leur essor.

Aussitôt que j’ai affiché des photos dans quatre ou cinq pages manitobaines… tout à coup, une photo de Vader s’allongeant à côté d’un arbre apparaît à mon écran.

Sheryl Renton

« Donc, j’ai partagé cette photo-là […] et j’y ai identifié Jim tout de suite en lui écrivant, “Jim, je pense qu’on a trouvé votre garçon”. »

Bien entendu, Vader profitait d’un bon moment de détente à côté d’un arbre situé dans la ville manitobaine de Steinbach, qui se trouve à 65 kilomètres de route au sud-est de Winnipeg.

Tout est bien qui finit bien

La Saskatchewanaise estime que quelqu’un aurait pris le chien au bord de l’autoroute transcanadienne en Alberta, croyant qu’il était perdu, mais que la personne a eu peur de voir toutes sortes de publications de « chien volé » et a donc laissé le chien au Manitoba.

Elle fait remarquer que Vader est en bonne santé et ne semblait pas avoir parcouru de longues distances à pied lorsqu’il a été repéré par les agents de contrôle de contrôle des animaux manitobains.

Et bien que Vader ne révélera jamais la vraie nature de son excursion loin de chez lui, son maître dit que le chien semble en être sorti complètement indemne.

« Je n’en reviens pas, s’étonne M. Third. Le lendemain matin, il a repris sa vieille routine, comme si de rien n’était. »

Selon des informations de Robson Fletcher, CBC News

Animaux de compagnie

Justice et faits divers