•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Yukonnais appuient largement la légalisation du cannabis

Le cannabis sera bientôt disponible pour la vente au détail

Le cannabis sera bientôt disponible pour la vente au détail

Photo : La Presse canadienne / Justin Tang

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une grande majorité des Yukonnais (81 %) qui ont participé à un sondage du gouvernement territorial sont pour la légalisation du cannabis à des fins récréatives. Parmi les personnes interrogées, 45 % suggèrent 19 ans comme l'âge légal pour en consommer.

Le sondage a été mené en août et septembre derniers auprès de 3172 personnes, dont 80 % vivent à Whitehorse.

L'exercice vise à orienter le territoire dans l'élaboration des lois et règlements qui entoureront la légalisation du cannabis au pays à compter du mois de juillet prochain.

Des réserves

Si les Yukonnais se montrent en principe favorables à la légalisation de la marijuana, 80 % des répondants optent pour une tolérance zéro pour la consommation de cannabis ou d'alcool pour les automobilistes de moins de 21 ans ou ceux qui viennent d'obtenir leur permis.

Plus de 85 % sont également pour des mesures favorisant la santé publique, la réduction des méfaits ou la lutte à la contrebande, et la prévention des effets négatifs sur les jeunes.

La distribution du cannabis devrait, selon 70 % des répondants, se faire tant dans des commerces privés que dans des établissements du gouvernement, mais être supervisée voire gérée par le territoire.

Pour la production personnelle, 65 % croient qu'une limite de quatre plants, comme le propose le fédéral, est raisonnable. En ce qui a trait à la possession, la majorité appuie également la proposition fédérale de 30 grammes.

Le sondage du gouvernement indique aussi que 77 % des Yukonnais appuient le droit de consommer du cannabis sur une propriété privée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !