•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Eskimos : des maires veulent que l'équipe change de nom

Un casque des Eskimos.

Un casque des Eskimos.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des maires de grandes villes canadiennes demandent que l'équipe de football de la capitale albertaine, les Eskimos (« esquimaux », en français), change de nom parce qu'ils considèrent ce nom comme raciste.

« Du point de vue des Inuits, le terme [Eskimos] est offensant », a déclaré Don Iveson, qui croit que « le débat ne disparaîtra pas ».

Il aimerait que l’équipe change de nom avant la prochaine Coupe Grey, qui se tiendra à Edmonton.

« Avec la Coupe Grey qui se tiendra ici l'automne prochain, c’est difficile de penser que cette discussion ne va pas prendre de l’ampleur au cours de la prochaine année », explique-t-il.

« Je crains que ce que le débat entourant le nom ne ternisse l'événement très positif qu'est la Coupe Grey. »

— Une citation de  Don Iveson, maire d'Edmonton

Les Eskimos disent qu’ils utilisent leur nom avec « fierté et respect » et qu’ils n’ont pas pour l’instant, l’intention de le changer.

« Pour l’instant, nous écoutons avec attention ce que tous ont à dire sur notre nom, y compris nos fidèles partisans », ont répondu les Eskimos par courriel.

En août, le président et chef de la direction des Eskimos, Len Rhodes, avait aussi déclaré que le club avait eu des discussions avec des membres des Premières Nations, mais n'avait pas l'intention de changer le nom des Eskimos pour le moment.

Les déclarations du maire d’Edmonton surviennent au lendemain d’une prise de position similaire par le maire de Winnipeg, Brian Bowman, qui est Métis.

« Je pense que ce serait possible d'avoir un nom plus inclusif. »

— Une citation de  Brian Bowman, maire de Winnipeg

« Bien sûr, la décision finale revient à l'équipe », a-t-il ajouté.

L'association inuite nationale du Canada, Inuit Tapiriit Kanatami, qui représente 60 000 Inuits au pays a demandé une première fois aux Eskimos de changer de nom en 2015.

Le dirigeant de l'organisation, Natan Obed, avait alors déclaré que ce nom était inacceptable et a réitéré sa position lors d'une entrevue mercredi.

« J'espère que l'équipe respectera les vœux des Inuits et trouvera un nom qui n’est pas considéré comme une insulte ethnique », a répété Natan Obed. Selon lui, le mot est offensant et évoque une époque où les Inuits n’avaient aucun contrôle sur leur vie.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !