•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des retards importants pour un projet de sables bitumineux près de Fort McMurray

Une pelle minière remplit un camion de transport dans une mine de sables bitumineux près de Fort McMurray, en Alberta.

Une pelle minière remplit un camion de transport dans une mine de sables bitumineux près de Fort McMurray, en Alberta.

Photo : La Presse canadienne

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un projet de mine à ciel ouvert pour l'extraction des sables bitumineux près de Fort McMurray sera encore retardé, ce qui soulève des inquiétudes de l'opposition officielle du gouvernement provincial.

Le projet de mine Frontier de l’entreprise Teck Resources ltd s'étendra sur près de 300 kilomètres carrés à 110 kilomètres au nord de Fort McMurray. La mine, qui coûtera plus de 20 milliards de dollars, aura environ 7000 employés au plus fort de la construction et environ 2500 employés de manière régulièreme.

En septembre, un comité composé d'experts fédéraux et provinciaux a demandé une prolongation de huit mois afin de terminer son évaluation environnementale.

C’est la deuxième fois que le comité demande une prolongation. En mai 2016, le comité a demandé plus de temps en raison des feux de forêt qui ont ravagé la région de Fort McMurray.

Environnement Canada a donc octroyé une prolongation de 240 jours à partir du 7 novembre au comité d’évaluation environnementale du projet.

Teck Ressources Ltd doit recueillir des renseignements exigés pour l’évaluation environnementale, mais pour cela, les délais sont restés les mêmes.

L’opposition s’inquiète

Le critique en matière d’énergie du Parti conservateur uni se dit préoccupé par ces nouveaux retards, surtout qu’il n’y a aucun projet aussi grand que celui de Frontier. « Il faut énormément de temps pour construire de quoi ici », affirme Prasad Pana.

Il ajoute que la construction du projet Fort Hills de Suncor sera presque terminée et que ce sera essentiel d’assurer des emplois pour ces travailleurs.

Une évaluation complexe

Selon le comité, Teck Ressources ltd a ajouté des changements à la description du projet à la dernière minute, ce qui a ajouté plusieurs documents à la demande et a rendu le projet plus « complexe ».

Le gouvernement fédéral a aussi demandé au comité d'évaluer les effets du projet sur le parc national Wood Buffalo, qui figure sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !