•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • Archives
  • Il y a 60 ans, le cardinal Léger inaugurait le nouvel hôpital Sainte-Justine

    Un médecin répond à vos questions sur la COVID-19.

    Radio-Canada

    En octobre 1957, l'hôpital Sainte-Justine pour enfants déménage de l'édifice de la rue Saint-Denis à son emplacement actuel, sur le chemin de la Côte-Sainte-Catherine, à Montréal. L'inauguration a lieu le 9 novembre. Le cardinal Léger bénit alors chacune des salles de l'hôpital, qui compte plus de 800 lits. Nous nous intéressons à ce déménagement à travers nos archives.

    Cet extrait de séquences de tournage silencieuses de 1957 nous montrent l’inauguration du nouvel édifice en présence du premier ministre du Québec Maurice Duplessis. Justine Lacoste-Beaubien, présidente et cofondatrice de l’hôpital, et le cardinal Paul-Émile Léger prononcent un discours. L’événement souligne aussi le 50e anniversaire de l’établissement.

    L’hôpital Sainte-Justine déménage

    Carrefour, 14 mars 1957

    Quelques mois plus tôt, la journaliste Solange Chaput-Rolland reçoit, pour l’émission Carrefour, Germaine Parizeau, secrétaire-trésorière de l’hôpital Sainte-Justine. Dans cette entrevue diffusée le 14 mars 1957, l’invitée, qui est d'ailleurs la mère du politicien Jacques Parizeau, précise comment se déroulera le déménagement.

    À la question de la journaliste « vous allez déménager comment? », Germaine Parizeau répond avec humour :

    Je pense que tous les modes de locomotion seront utilisés, à part les bicyclettes et les patins à roulettes.

    Germaine Parizeau, secrétaire-trésorière de l’hôpital Sainte-Justine

    Même si l’hôpital Sainte-Justine n’en est pas à son premier déménagement, celui de 1957 sera le plus important. Fondé en 1907, l’hôpital s’installe en 1908 à l’angle des rues De Lorimier et Rachel. Alors qu’il obtient en 1914 son premier contrat d’affiliation à l’Université Laval de Montréal, l’hôpital déménage rue Saint-Denis en 1919. Entre 1922 et 1927, grâce à la construction d’une nouvelle aile, le nombre de lits passe de 150 à 300.

    Une des femmes derrière la fondation de Sainte-Justine

    Aujourd’hui, 3 octobre 1963

    Quelques années plus tard, la journaliste Andréanne Lafond s’entretient avec celle qui a présidé le comité fondateur de l’hôpital. Dans cette entrevue à l’émission Aujourd’hui du 3 octobre 1963, Justine Lacoste-Beaubien parle du rôle primordial des femmes dans le succès de cette entreprise.

    Elle raconte aussi d’où vient le nom de Sainte-Justine qui fut attribué à l’hôpital en l’honneur de la martyre. Les Sœurs des Saints Noms de Jésus et de Marie, qui eurent Justine Lacoste-Beaubien comme pensionnaire, possédaient une relique de cette sainte.

    Les gens croyaient que j’avais fait appeler Sainte-Justine à cause de moi.

    Justine Lacoste-Beaubien, cofondatrice de l’hôpital Sainte-Justine

    La philanthrope, issue de la bourgeoisie montréalaise, a 80 ans lorsqu’elle coordonne le déménagement des enfants malades vers le nouvel établissement. À partir de 1907 et jusqu’à sa mort, elle œuvrera pour le développement de l’hôpital Sainte-Justine.

    L’hôpital Sainte-Justine fondé il y a 110 ans

    • Ouvert le 26 novembre 1907 par Irma Levasseur, première femme médecin au Québec et Justine Lacoste-Beaubien, Sainte-Justine devenait ainsi le premier hôpital francophone pour enfants.
    • Le Children’s Memorial Hospital, fondé en 1904 à Montréal, aura aussi comme mandat de soigner des enfants malades, mais desservira une clientèle surtout anglophone. Ce centre de santé, rebaptisé l’Hôpital de Montréal pour enfants, est affilié à l’Université McGill.
    • Développé grâce au travail de comités de bénévoles et de médecins offrant gratuitement leurs services, l’hôpital Sainte-Justine ne rémunérera ses praticiens qu’à partir de 1935.
    • L’établissement compte quelques centaines de bénévoles à la fin des années 1950.
    • Depuis 1957, l’hôpital Sainte-Justine a continué de grandir. Il s’est doté d’un centre de recherche en 1973. En 1995, l’hôpital Sainte-Justine devient le Centre hospitalier universitaire mère-enfant. Le CHU Sainte-Justine est désormais un centre de soins, de recherche et d’enseignement reconnu mondialement en pédiatrie et en périnatalité.
    Encore plus de nos archives

    Commentaires fermés

    L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

    Archives

    Grand Montréal