•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prix de poésie Radio-Canada 2017 : les textes préférés des lecteurs

Un livre ouvert dont les pages pliées forment un coeur.
Découvrez les coups de cœur des lecteurs de poésie 2017 Photo: iStock

Il ne reste que 20 poètes en lice pour le Prix de poésie Radio-Canada 2017. En attendant de connaître les cinq finalistes, voici qui, selon nos lectrices et lecteurs, mérite le prix. Le jury sera-t-il d'accord avec leurs choix?

  • Le choix d'Angèle Bassolé-Ouédraogo :
    Mes frontières, de Licia Soares de Souza
  • Le choix de Catherine Cormier-Larose :
    CS NB, d'Élisabeth Recurt
  • Le choix de Dominic Gagné :
    Tant est vrai, de Martin Bélanger

Les lectrices et lecteurs du Prix de poésie Radio-Canada 2017

Angèle Bassolé-OuédraogoAngèle Bassolé-Ouédraogo Photo : Yves Villemaire

Angèle Bassolé-Ouédraogo est née à Abidjan. Journaliste de formation, elle est critique littéraire et chercheuse associée à l’Institut d’études des femmes de l’Université d’Ottawa, en plus d’être poète et éditrice. Elle a remporté le prix de poésie Trillium en 2004 pour son recueil Avec tes mots, un hommage à la liberté d’expression, et son recueil Porteuses d’Afrique a été finaliste du Prix du livre d’Ottawa 2008. Depuis, elle a publié Yennenga et Cantate pour un Soleil libre. Son prochain recueil, Traversées, parlera de voyages, d’exils et d’errances, d’Afrique à l’Acadie, en passant par l’Ontario.

La poète Marjolaine BeauchampLa poète Marjolaine Beauchamp Photo : Jérôme Guibord

Marjolaine Beauchamp est née en 1982 à Buckingham, en Outaouais. Le début de son parcours artistique l’emmène à représenter le Québec lors de la coupe du monde de slam en 2010, où elle remporte la deuxième place. Elle publie en 2011 Aux Plexus, un recueil de poésie qui reçoit le prix Jacques Poirier et est finaliste au prix Estuaire Bistro Leméac. Le théâtre du Trillium, avec qui elle signe en 2015 un partenariat de 5 ans comme auteure associée, produit sa pièce Taram, diffusé à La Nouvelle Scène d’Ottawa et à Montréal au théâtre La Chapelle scènes contemporaines. Elle se fait offrir par Richard Desjardins la première partie de son spectacle L’existoire et le suit lors de cette tournée. Elle est de la cuvée 2015 des 10 jeunes auteurs à surveiller de l’émission Plus on est de fous, plus on lit! à Radio-Canada. Elle a publié en novembre 2016 son deuxième recueil, Fourrer le feu, aux éditions de l’Écrou. Sa pièce de théâtre MILF a été présentée à l’automne 2017 par le théâtre du Trillium.

Catherine Cormier-LaroseCatherine Cormier-Larose Photo : Mathieu Poirier

Catherine Cormier-Larose est née en Mauricie. Elle est directrice artistique et générale des Productions Arreuh, qui s’intéressent, depuis 2007, à la prise d’assaut d’endroits publics par la poésie. Elles sont responsables entre autres de la série estivale « La Poésie Prend les Parcs », du Festival Dans ta tête et du Gala de l’Académie de la vie littéraire. Elle est commissaire indépendante (Maison des arts de Laval, théâtre La Chapelle) et occupe le poste de coordonnatrice du programme en français aux Voix de la poésie.

Le poète Dominic GagnéLe poète Dominic Gagné Photo : D.R.

Dominic Gagné s’est exilé à la fin 2012 à St-Louis-de-Gonzague (Les Etchemins), petit village de 400 habitants, pour se consacrer à l’écriture. Il a publié plusieurs recueils de poésie, notamment Ce beau désordre de l’être et L’intimité du désastre aux Éditions de l’Hexagone, et Alejandra, parfois aux éditions Triptyque. Il a collaboré à plusieurs revues littéraires, tant au Canada qu’à l’étranger, et a présenté un spectacle de poésie multimédia intitulé Elle, parfois. Il a reçu le prix de poésie Radio-Canada en 2011. On peut lire ses « Carnets de résonance », journal d’écriture et de lecture, dans les pages de la revue Estuaire.

Le poète Michaël TrahanLe poète Michaël Trahan Photo : © Le Quartanier et Justine Latour

Michaël Trahan est né en 1984. Il a grandi à Acton Vale, en Montérégie, avant de s’établir à Montréal au début des années 2000. Au Quartanier, il a publié La raison des fleurs (2017) et Nœud coulant (2013, prix Émile-Nelligan, Prix du Festival de la poésie de Montréal et prix Alain-Grandbois de l’Académie des lettres du Québec). Il est aussi l’auteur d’un essai sur la réception de Sade, La postérité du scandale (Nota bene, 2017), et d’une thèse de doctorat sur la lisibilité de la littérature dans le champ poétique français contemporain. Depuis 2014, il est membre du comité de rédaction de la revue Estuaire.

Paul Savoie, poète, directeur général du Salon du livre de TorontoLe poète Paul Savoie Photo : Radio-Canada / Jonathan Bouchard

Paul Savoie, originaire de Saint-Boniface, au Manitoba, vit en Ontario depuis le début des années 1970. Il n’y a pas longtemps, il a fêté ses 40 ans comme auteur publié avec son récit 24 mouvements pour un soliste, paru aux Éditions du Blé. Parmi ses ouvrages, il faut signaler le recueil de poésie Amour flou, que Pierre Nepveu a fortement loué dans une critique parue la revue Spirale, et Racines d’eau, publié dans la prestigieuse collection Ovale des Éditions du Noroît. Il a écrit deux récits familiaux, Mains de père et À tue-tête, ainsi que quelques recueils de nouvelles. Il a traduit la poésie de Louis Riel et celle de Michèle Matteau (vers l'anglais) ainsi que celle de Dennis Lee (vers le français). Il a écrit plusieurs chansons, a composé de la musique pour piano et a participé à plusieurs spectacles. Il a obtenu deux fois le prix Trillium : en 2007 pour son recueil CRAC et en 2012 pour Bleu bémol. Il est passionné de cinéma et de voyage, surtout en Asie, qu'il a visitée à maintes reprises. Le troisième volume de sa trilogie de voyages, intitulée L’autre bout du monde, vient de paraître aux Éditions Interligne. Dérapages, un recueil de nouvelles, paru chez le même éditeur, a reçu le Prix Champlain.


Véritable tremplin pour les écrivains canadiens, les Prix de la création Radio-Canada sont ouverts à tous, amateurs ou professionnels. Ils récompensent chaque année les meilleurs récits (histoires vécues), nouvelles et poèmes inédits soumis au concours.

Livres

Arts