•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les amateurs de baseball pleurent la mort de Roy Halladay

Roy Halladay lance la balle.
Roy Halladay dans l'uniforme des Blue Jays en 2003. Photo: La Presse canadienne / Fred Thornhill
Radio-Canada

La mort tragique de l'ancien lanceur des Blue Jays Roy Halladay dans un écrasement d'avion bouleverse les Torontois.

« Une nouvelle troublante, écrit le maire John Tory sur Twitter. Je n’oublierai jamais la dominance du Doc au monticule ici à Toronto. »

Halladay a été partant pour les Blue Jays de 1998 à 2009, alors que l’équipe peinait à gagner. Il avait même reçu le trophée Cy Young du meilleur lanceur de la Ligue américaine en 2003.

Sa venue à Toronto a marqué une nouvelle ère [pour les Jays], contribuant à bâtir la formation d’aujourd’hui.

Mitchell DuTrizac, amateur de baseball

« Il était le maillon fort [des Jays] », ajoute l’amateur Ward Sellers.

Généreux

De son côté, Sean Clayton a passé trois jours aux côtés de Halladay lors du camp d’entraînement des Jays en Floride, il y a dix ans.

Il avait 13 ans à l’époque et souffrait de leucémie. Il avait fait le souhait de rencontrer son joueur préféré par le biais de la fondation Make-A-Wish.

Ça restera trois des plus beaux jours de ma vie.

Sean Clayton, ancien patient

M. Clayton raconte que le lanceur a passé beaucoup de temps avec lui, lui lançant la balle, lui expliquant sa routine quotidienne et lui permettant de l’accompagner durant un match et une séance d’autographes, notamment.

Toronto

Baseball