•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des croyants en colère après le départ du père Ferguson à Bathurst

Le père David Ferguson.
Le père David Ferguson. Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Des croyants de l'église anglophone Sainte-Famille de Bathurst sont en colère à la suite du départ du père David Ferguson dimanche dernier.

L'évêque de Bathurst, Mgr Daniel Jodoin, a indiqué que le prêtre a été mis au repos parce qu'il est malade.

« On a convenu que c’était peut-être mieux qu’il soit relevé temporairement de ses fonctions pour aller se ressourcer, se refaire une santé, parce qu’il est épuisé professionnellement et quand il va revenir, il sera en pleine forme », a dit l'évêque.

Toutefois, certains croyants affirment que le père Ferguson n'est pas malade et qu'il a été injustement écarté. La nouvelle a eu des échos jusque dans la Péninsule acadienne, où le père Ferguson a déjà été curé.

« Les gens l’aimaient beaucoup. Ce qui arrive en ce moment, ça nous peine énormément », a déclaré Roberta Dugas, anciennement responsable du patrimoine au comité de gestion du sanctuaire Sainte-Anne-du-Bocage de Caraquet.

Roberta Dugas.Roberta Dugas. Photo : Radio-Canada

Elle garde un souvenir amer de l'évêque Jodoin qui a décidé d'exercer un contrôle plus serré du sanctuaire le printemps dernier, sans consulter le comité de gestion. Ses membres avaient alors démissionné en bloc.

« J’ai mes doutes quant à l’explication de Mgr Jodoin [concernant le père Ferguson, NDLR], parce qu’il n’a pas respecté le comité du sanctuaire et je pense que c’est un peu de la dictature ! », a déclaré Roberta Dugas.

Selon elle, Mgr Jodoin n'a pas l'habitude de demander l'avis des croyants avant de prendre des décisions.

Il nous a dit nous, au comité du sanctuaire, qu’on n'avait rien à dire et que c’était lui qui décidait du sanctuaire.

Roberta Dugas, anciennement responsable du patrimoine au comité de gestion du sanctuaire Sainte-Anne-du-Bocage de Caraquet

Plusieurs croyants ont rapporté à Mme Dugas qu'ils n'iront plus à l'église tant que Mgr Daniel Jodoin occupera le poste d'évêque de Bathurst.

« Il est en train de détruire une bonne partie de la religion et les fidèles ne veulent plus pratiquer parce qu’ils se sentent un peu piégés par une dictature comme celle-là. »

Le père Ferguson est muet

De son côté, le père Ferguson n'accorde pas d'entrevue aux médias pour donner sa version des faits.

« On lui a dit de s'éloigner et de reprendre de la santé », a rétorqué Mgr Jodoin lorsqu'il a interrogé sur le silence du père Ferguson.

Il dit que c'est le vicaire général, le père Wesley Wade, qui a ordonné au père Ferguson ne pas s'adresser aux médias.

Malgré les rumeurs qui circulent, le père Jodoin a réitéré que le père Ferguson s'était lui-même plaint qu'il était malade et qu'il avait besoin de repos.

Nouveau-Brunswick

Croyances et religions