•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

ACF : deux candidats réprouvent la suspension du vote

Le résumé de Marianne Meunier
Radio-Canada

François Afane et Denis Tassiako, qui briguent les postes de députés de Saskatoon à l'Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), dénoncent un « vice de procédure dans la suspension du dépouillement des votes » dans le cadre des élections de l'ACF, une suspension justifiée selon d'autres Fransaskois.

Les candidats ont averti par voie de communiqué mardi qu'ils se réservaient le droit d'avoir « recours à tous les moyens légaux » pour assurer plus de transparence et l'intégrité du vote des Fransaskois.

François Afane et Denis Tassiako ont affirmé avoir sollicité les services de la directrice générale des élections au moyen de requêtes pour obtenir des clarifications au sujet des « irrégularités » dénotées au cours du dépouillement des votes.

Nous demeurons toujours dans le flou total sur le contenu des soi-disant irrégularités.

François Afane et Denis Tassiako dans un communiqué commun

Les candidats remettent en question le « fondement légal et statutaire de cette suspension ainsi que […] la saisie de la commission indépendante ».

Selon eux, la commission indépendante ne peut être engagée qu’après le dépouillement complet des votes et suivant la contestation de l’un des candidats.

Les procédures, elles sont écrites, elles sont connues, on doit les respecter, on doit les suivre.

François Afane, candidat au poste de député de Saskatoon aux élections de l'ACF

François Afane et Denis Tassiako considèrent que la Commission a été saisie en se basant sur des « rumeurs et des ouï-dire ».

Ils demandent que « tout ce processus sorte de l’opacité » pour rétablir la confiance au sein de la communauté.

Des avis partagés

Le Fransaskois Stéphane Rémillard est du même avis que François Afane et Denis Tassiako.

Selon lui, le modèle est « dû pour être révisé, et sérieusement ». En revanche, en tant que membre indépendant qui était présent lors du recueillement des votes par anticipation à la poste, il assure qu’ « il n’y a eu aucune altération du vote, du moins jusqu’au moment où ils ont été récupérés ».

La Fransaskoise Marie-France Kenny exprime pour sa part une totale « confiance en l’intégrité de Mme Proulx-Kenzle, directrice générale des élections de l'ACF, et de la commission indépendante »

Elle souligne que le Guide de la Direction générale des élections de l’ACF attribue la responsabilité à la directrice de prendre une décision « si une situation se produit et que le guide ni le règlement n’en traitent ».

Je pense que [Mme Proulx-Kenzle] a fait exactement ce qu’elle devait faire.

la Fransaskoise Marie-France Kenny

Selon elle, il vaut mieux vérifier les faits avant, plutôt que de déclarer les vainqueurs puis par la suite voir les problèmes.

Pour Michel Dubé, ancien président de l’ACF, convient que les procédures ont bien servi jusqu’à présent, mais qu’il serait le moment de songer à des changements. Il a hâte de connaître les recommandations de Francine Proulx-Kenzle.

Saskatchewan

Francophonie