•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le pasteur baptiste Claude Guillot de retour en cour

Affiche du Palais de Justice de Québec

Palais de Justice de Québec

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Radio-Canada

L'enquête préliminaire du pasteur baptiste Claude Guillot, accusé de séquestration et de voies de fait entraînant des lésions sur des enfants, s'est amorcée lundi au palais de justice de Québec.

L'homme qui a été arrêté en décembre 2015, est accusé de gestes de violence envers cinq jeunes. Les faits reprochés se seraient produits de 1983 à 2014, à Québec et Victoriaville.

Les jeunes garçons auraient été confinés dans un sous-sol où le pasteur leur assénait régulièrement des coups de poing au visage et à l'abdomen. Ils auraient aussi été privés de nourriture et d'eau et forcés de se livrer à des exercices physiques excessifs.

Claude Guillot lors de son transfert au palais de justice.

Claude Guillot lors de son transfert au palais de justice.

Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada

Tout au long de l'enquête préliminaire qui doit se dérouler jusqu'à vendredi, le juge entendra le témoignage des cinq victimes présumées.

Comme cette étape des procédures est frappée d'une ordonnance de non-publication, leurs propos ne peuvent être rapportés.

Déjà, l'avocate de Claude Guillot a fait savoir qu'elle contestait les chefs d'accusation qui sont portés contre son client.

Québec

Procès et poursuites