•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qui est le nouveau maire de Sherbrooke, Steve Lussier?

Le nouveau maire de Sherbrooke, Steve Lussier.
Le nouveau maire de Sherbrooke, Steve Lussier Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Inconnu de l'arène politique jusqu'en mai dernier, moment où il avait annoncé qu'il se lançait dans la course à la mairie, Steve Lussier a causé la surprise en délogeant Bernard Sévigny, qui était en poste depuis huit ans. Qui est celui qui gouvernera Sherbrooke pour les quatre prochaines années? Quels sont ses principaux engagements? Tour d'horizon.

Employé de la Banque Nationale depuis 20 ans, Steve Lussier était directeur du développement hypothécaire au moment où il a annoncé son intention de se porter candidat. Il se définit également comme un promoteur immobilier et est actionnaire de l'entreprise Groupe Idénov, qui commercialise entre autres une « toilette sans odeur ».

À la lecture de son curriculum vitae, qui est accessible sur le site de Groupe Idénov, on apprend que, par le passé, M. Lussier a travaillé à la Fondation Hôpital Charles-LeMoyne et qu'il a été promoteur de courses de motos et de vélos.

Ayant grandi à Iberville, Steve Lussier a élu domicile à Sherbrooke il y a 21 ans pour le travail.

Il affirme que, plus jeune, il a été champion canadien de BMX.

Les principaux engagements de Steve Lussier

  • Dépôt d'un projet de loi limitant à deux maximum le nombre de mandats qu'un maire peut faire. Steve Lussier s'engage également à être un « maire à temps plein ».
  • Gel de taxes pour la première année de son mandat. Limiter la hausse, par la suite, au taux d'inflation.
  • Conservation de tous les emplois municipaux.
  • Création de 2000 emplois durant les quatre années du premier mandat.
  • Mise sur pied d'un sommet commercial et volonté de travailler avec les commerces locaux.
  • Lancement d'un fonds d'investissement de 700 000 $ provenant d'investisseurs privés.
  • Moratoire sur le projet Well inc.
  • Réforme du comité exécutif : abolition du poste de président, sept conseillers membres, rotation des conseillers membres chaque année, tous les conseillers pourront y assister.
  • Création d'un « sommet régional sur l'économie sociale et sur les organismes communautaires ».
  • Création d'un « guichet citoyen » incluant un volet pour les étudiants, dont le rôle « sera de coordonner l'ensemble des intervenants qui contribuent [...] à la réalisation des projets ».
  • Injection de 16 à 20 millions de dollars pour remettre en « bonne condition le réseau routier ».
  • Amélioration de l'offre de transport en commun.
  • Bonification des activités offertes au mont Bellevue.
  • Élimination des sources de pollution qui contaminent les cours d'eau.
  • Projet d'accessibilité à la propriété pour les résidents.
  • Bonification de l'offre de spectacles de rue.

Source : site web de Steve Lussier

Entrevue avec Steve Lussier

Source : site web de Steve Lussier (Nouvelle fenêtre)

Politique municipale

Politique