•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un campement de sans-abri n’est plus le bienvenu dans un quartier de Winnipeg

Campement de sans-abri dans le quartier West Broadway.

La conseillère de Daniel McIntyre, Cindy Gilroy, a demandé aux groupes de soutien communautaire de trouver une solution pour venir en aide à des itinérants.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un campement itinérant récemment installé derrière un restaurant Tim Hortons dans le quartier West Broadway préoccupe la police de Winnipeg et des entreprises du quartier.

« L’hiver arrive, ce n’est pas une solution durable pour qui que ce soit », a déclaré l’agent Rob Carver, du Service de police de Winnipeg.

Des mendiants se tiennent à l’intersection de la rue Sherbrook et de l’avenue Portage, et le coin est fréquenté par des personnes sous l'effet de drogues.

Selon la police, le campement s’est déplacé à quelques reprises sur l’avenue Maryland. Elle dit travailler activement afin de résoudre la situation. « C’est un problème social complexe, a expliqué M. Carver. Pour le moment, la police fait savoir aux sans-abri qu’ils sont sur des propriétés privées. »

Augmentation de la sécurité

« C’est devenu un sujet préoccupant au cours des 18 derniers mois », a dit Greg MacPherson, directeur général du groupe communautaire West Broadway Community Organization. Le groupe a noté une augmentation de crimes depuis l'installation du camp. « Il y a eu des vols de vélos et une consommation de drogues irrégulières, a ajouté M. MacPhersons. Les gens agissent de manière désagréable. »

Le campement a suscité un besoin de sécurité privée dans au moins une entreprise et une présence policière accrue dans la région.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Société