•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux politiciennes ciblées par des messages haineux et misogynes

Un message haineux dépeignant la nouvelle candidate libérale Courtney Pringle-Carver.

Un message haineux dépeignant la nouvelle candidate libérale Courtney Pringle-Carver.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les quartiers et le devant des maisons de deux politiciennes, la nouvelle candidate libérale de Moncton-Nord-Ouest, Courtney Pringle-Carver et la ministre des Finances Cathy Rogers, ont été recouverts de messages haineux dimanche matin.

Courtney Pringle-Carver, qui a été choisie comme candidate libérale samedi soir, s'est réveillée dimanche en voyant des centaines de feuilles déposées à l'avant de sa maison et sur les poteaux de téléphone autour de son quartier, la dépeignant en personnage de jeu vidéo.

« Je me suis réveillée ce matin avec une affiche à l’extérieur de ma porte. De plus, au moins une centaine d’autres se situaient sur des poteaux téléphoniques dans mon quartier », a indiqué Courtney Pringle-Carver sur sa page Facebook.

Sur l'image, on voit le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, à droite, aux commandes d'une manette de jeux vidéos, reliées à la nouvelle candidate.

L'autre femme sur le message haineux est Cathy Rogers, ministre des Finances, qui est dépeinte comme servant de marionnette à un autre ministre qui semble être Roger Melanson.

Un discours « inacceptable »

Courtney Pringle-Carver a condamné ce message en affirmant que « ce type de discours était inacceptable ».

Elle a aussi déclaré que : « Les attaques personnelles découragent les citoyens de se présenter pour des élections et d’aider leur communauté. À l’inverse, ces paroles ne vont pas me retarder. Ce type de traitement aux femmes doit se terminer. »

Courtney Pringle-Carver, nouvelle candidate libérale de la circonscription de Moncton-Nord-Ouest.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Courtney Pringle-Carver, nouvelle députée de la circonscription de Moncton-Nord-Ouest.

Photo : Facebook

« Supposer que les femmes n’ont pas des opinions propres à elles est archaïque et insultant à tous les femmes et hommes dans notre communauté et notre province. »

— Une citation de  Courtney Pringle-Carver, candidate libérale de Moncton-Nord-Ouest

Elle a tenu à mentionner que ce type de discours n'aurait pas d'incidence sur son engagement politique.

De plus, elle estime qu'il faut réfléchir aux sujets d'importance qui touche notre société et non au fait que les représentants politiques soient des femmes ou des hommes, a-t-elle indiqué.

« Ensemble, nous pouvons faire une différence », déclare Cathy Rogers

La ministre des Finances, Cathy Rogers, a également commenté le message haineux sur son compte Facebook.

Elle s'est retrouvée dans la même situation que Courtney Pringle-Carver à son réveil dimanche matin. La ministre demeure pour sa part dans la circonscription de Moncton-Sud.

« Les messages ont l'air d'avoir été lancés à partir d'une voiture », a écrit Cathy Rogers sur sa page Facebook.

« Ces exemples insignifiants de harcèlement ne vont jamais changer mon engagement au sein de ma communauté et de la province. »

— Une citation de  Cathy Rogers, ministre des Finances du Nouveau-Brunswick

La ministre dénonce ces messages haineux tout comme la candidate libérale de Moncton-Nord-Ouest et espère voir la fin de ce type de traitement fait aux femmes.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !