•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Harvey Weinstein : la police amasse des preuves d'agression sexuelle

Harvey Weinstein, 65 ans, est visé par une enquête de la police new-yorkaise

Harvey Weinstein, 65 ans, est visé par une enquête de la police new-yorkaise

Photo : Reuters / Alessandro Bianchi

Associated Press
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La police de New York a indiqué vendredi que les allégations de viol faites par une actrice contre l'ex-magnat du cinéma Harvey Weinstein sont crédibles et que les enquêteurs amassent des preuves dans le cadre d'une enquête criminelle.

L'enquêteur-chef Robert Boyce a révélé vendredi que les policiers ont interrogé l'actrice Paz de la Huerta. Celle-ci a accusé publiquement Harvey Weinstein de l'avoir agressée sexuellement deux fois, chez elle, en 2010.

Robert Boyce a souligné que les enquêteurs considèrent la version de l'actrice crédible et qu'ils ont pu corroborer certaines parties de son histoire.

La victime aurait appelé la police le 26 octobre, selon M. Boyce.

Parmi les éléments qui rendent son récit crédible, les policiers notent sa capacité de détailler chaque minute du crime allégué, où elle se trouvait, où ils se sont rencontrés, où cela s'est déroulé et ce qu'il lui a fait.

Un courriel envoyé à la porte-parole de Weinstein, Sallie Hofmeister, n'avait pas obtenu de réponse au moment d'écrire ces lignes.

Paz de la Huerta a raconté en entrevue à CBS News que la première agression a eu lieu en octobre 2010 après que Harvey Weinstein l'eut raccompagnée chez elle après une fête. Il aurait insisté pour prendre un verre dans son appartement et l'aurait ensuite agressée. Selon Mme de la Huerta, le deuxième viol aurait eu lieu en décembre 2010 lorsque Harvey Weinstein s'est présenté chez elle. Elle explique qu'elle avait bu et qu'elle n'était pas en état de consentir à une relation sexuelle.

Un procureur d'expérience assigné au dossier

En point de presse, Robert Boyce a déclaré: « Si cette personne se trouvait toujours à New York, et que les événements étaient récents, on irait l'arrêter sur-le-champ. Aucun doute. Là, on parle d'un dossier qui remonte à sept ans et on doit d'abord rassembler les preuves. »

Les enquêteurs pourraient tenter d'obtenir un mandat d'arrestation auprès de la cour ou remettre les preuves aux procureurs afin que les allégations soient présentées à un grand jury dans le but d'obtenir une mise en accusation.

Le bureau du procureur du district de Manhattan a fait savoir qu'un procureur d'expérience a été assigné au dossier pour enquêter sur les allégations de Mme de la Huerta, mais n'a pas offert davantage de commentaires.

Cette enquête survient un mois après la publication d'un reportage du journal The New York Times révélant de nombreuses allégations de harcèlement sexuel contre Harvey Weinstein, pavant la voie à son congédiement de l'entreprise qu'il a cofondée ainsi qu'à son expulsion de l'académie américaine du cinéma.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !