•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mort d'une trentaine de hérons : Ottawa accuse Syncrude

Un grand héron.

Un grand héron

Photo : Associated Press / John Raoux

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des accusations ont été portées par le gouvernement fédéral contre la pétrolière Syncrude Canada, par rapport à la mort de quelque 30 grands hérons dans l'une de ses mines de sables bitumineux du nord de l'Alberta, il y a plus de deux ans.

Les accusations, portées en vertu de la Loi sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs, s'ajoutent à d'autres chefs déjà portés par le gouvernement provincial dans cette affaire.

Syncrude a révélé en août 2015 que 29 carcasses de grands hérons avaient été découvertes à côté d'une station de pompage près d'un bassin de décantation abandonnée à Mildred Lake, au nord de Fort McMurray.

D'autres hérons ont plus tard été euthanasiés, sur ordre des agents de la faune de l'Alberta.

La pétrolière avait d'abord soutenu qu'un système de dissuasion était fonctionnel sur ce site, mais un porte-parole a ensuite nié cette information. Syncrude installe des clôtures, des canons assourdissants et des reproductions de prédateurs pour éloigner les oiseaux.

La pétrolière a comparu à Fort McMurray mercredi pour répondre des accusations fédérales.

L'amende maximale est de 500 000 $.

En 2008, Syncrude Canada avait été condamnée à verser une amende de 3 millions de dollars à la suite de la mort de plus de 1600 canards qui s'étaient posés sur un bassin de décantation.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !