•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hausse des problèmes de santé mentale après les feux de forêt en Colombie-Britannique

Un parc de maisons mobiles avec un feu de forêt qui brûle en arrière.

Un feu brûle sur une montagne près d'un parc de maisons mobiles à Cache Creek cet été.

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Régie de santé de l'intérieur de la Colombie-Britannique signale une hausse « légère, mais perceptible » dans les renvois vers des services de santé mentale à la suite de la pire saison de feux de forêt dans l'histoire enregistrée de la Colombie-Britannique.

Rae Samson, qui travaille avec l’équipe de santé mentale de la Régie, dit que les lits pour les patients ayant des problèmes de santé mentale sont achalandés depuis le mois de septembre dans la région de Cariboo.

Selon les autorités de santé, les patients qui avaient déjà des problèmes de santé mentale ont maintenant des symptômes plus intenses.

« Les gens sont sur les nerfs, leur niveau de stress est plus élevé, leur capacité de gérer les activités quotidiennes se détériore », dit M. Samson.

Pour répondre à la situation, la Régie de santé tente d’améliorer l’accès à des programmes et songe à embaucher plus de personnel.

Les nombreux effets des incendies continuent d’être dévoilés grâce à l'information recueillie par les Premières Nations, le gouvernement et les communautés.



Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !