•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La C.-B. nomme un comité d’experts pour éliminer les primes d’assurance maladie

La ministre Carole James, devant le drapeau Britanno-Colombien, présente sa mise à jour budgétaire
La ministre des Finances, Carole James, dit que la réduction des primes est la première étape vers l'élimination complète des primes d'ici 2021. Photo: Radio-Canada / Simon Charland
La Presse canadienne

Un nouveau comité d'experts est nommé pour conseiller la Colombie-Britannique sur l'élimination des primes d'assurance maladie (MSP) d'ici quatre ans.

La ministre des Finances, Carole James, dit que l’expertise du comité « [permettra] d'assurer que la décision prise [par le gouvernement] est responsable sur le plan financier, équitable et fondée sur une approche factuelle ».

Après son assermentation en juin, le premier ministre John Horgan avait souligné que l’élimination des primes était une priorité pour le NPD.

Promesse électorale du NPD

Le gouvernement a déjà annoncé une réduction de 50 % des primes à partir du 1 janvier. Cela permettrait des économies allant jusqu’à 450 $ par an pour les individus et 900 $ par an pour les familles.

Le NPD a également augmenté le seuil d’exemption pour les ménages de 2000 $. Les couples ayant un revenu net de moins de 35 000 $, et les parents célibataires avec deux enfants et un revenu net de 32 000 $ n’auront pas de primes à payer.

« Les gens savent que les primes MSP sont injustes et un fardeau important pour les familles britanno-colombiennes », a dit Mme James dans un communiqué publié jeudi.

Avant l'élection, le NPD avait promis de remplacer les primes avec un système d'impôts où les personnes ayant un revenu élevé paient plus que celles ayant un revenu moyen ou faible.

Les libéraux avaient dit que l’élimination des primes coûterait 1,7 milliard de dollars à la province.

Le Parti vert veut inclure les primes d’assurance maladie dans les impôts sur le revenu.

Source de revenu de rechange stable, efficace et simple

La professeure Lindsay Tedd, experte en recherche économique à l’Université de Victoria, a été nommée présidente du comité. Paul Ramsey, un ancien membre de cabinet NDP, et David Duff, un professeur de droit à l’Université de la Colombie-Britannique, siégeront au comité.

Le comité d’experts est chargé de mener des consultations avec des particuliers, des entreprises et d’autres groupes pour recueillir leurs points de vue sur le remplacement des primes par un autre modèle de financement.

La Colombie-Britannique compte examiner les modèles de financement des autres provinces afin de déterminer une source de revenu alternatif stable, efficace et simple. Le comité ne peut pas proposer de soit garder en place les primes ou d’augmenter la taxe de vente provinciale.

Le rapport final du comité est prévu pour le 31 mars 2018.

Colombie-Britannique et Yukon

Santé