•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Conduite avec facultés affaiblies : la Sask. plus sévère contre ceux qui roulent avec des enfants

une voiture de la GRC sur une route enneigée la nuit

Le ministre responsable de la Société d'assurances de la province (SGI), Joe Hargrave, a déclaré que les modifications s'inspirent du Manitoba.

Photo : Gendarmerie royale du Canada (GRC)

Radio-Canada

Les amendements à la Loi sur la sécurité routière de la Saskatchewan présentés jeudi imposent des sanctions plus sévères aux conducteurs avec un taux d'alcoolémie supérieure à 0,04 qui transportent des enfants de moins de 16 ans.

Les modifications prévoient également d'étendre la période durant laquelle un contrevenant est considéré comme récidiviste de cinq à dix ans.

La conduite avec facultés affaiblies est toujours un choix terrible, mais mettre obstinément des enfants en danger mérite des sanctions supplémentaires.

Joe Hargrave, ministre responsable de la Société d'assurances de la province (SGI)

Un pas dans la bonne direction, selon le NPD

La porte-parole de l'opposition néo-démocrate pour la Société des investissements de la Couronne, Carla Beck, a salué la proposition, tout en soulignant que l'éducation et l'application de la loi devaient aussi faire partie de l'équation.

Nous avons les taux de conduite en état d'ébriété les plus élevés au pays et il est important que nous y répondions.

Carla Beck, porte-parole de l'opposition pour la Société des investissements de la Couronne

La législation actuelle permet toujours aux conducteurs de consommer de l'alcool avant de conduire avec des enfants.

Joe Hargrave a déclaré qu'il n'était pas fermé à l'idée d'une politique de tolérance zéro, mais que ce n’est pas encore à l’ordre du jour.

Avec les informations de Stefani Langenegger, CBC

Saskatchewan

Prévention et sécurité