•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changement d’heure : la Saskatchewan, l’irréductible province

Gros plan sur le cadran de l'horloge à l'allure antique

Horloge dans un reportage sur le changement d'heure, en 2003

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Dans la nuit du samedi au dimanche 5 novembre, les montres et les horloges devront être reculées d'une heure. Nous gagnerons une heure de sommeil avec ce passage à l'heure d'hiver, mais le soleil se couchera plus tôt le soir. Saviez-vous que ce changement s'applique presque partout au Canada, mais que la Saskatchewan fait exception?

La Saskatchewan sera encore cette année la seule province canadienne à ne pas changer son heure dimanche, mais plusieurs souhaiteraient que la Saskatchewan emboîte le pas aux autres provinces du pays.

L'animatrice Brigitte Bougie

C’est ce qu’annonce l’animatrice Brigitte Bougie au bulletin de nouvelles Le National du 9 mars 2007. Lors du passage à l’heure d’été, la journaliste Marie-Christine Valois présente un reportage sur le débat qui divise la Saskatchewan. Les gens de l’Est aimeraient pour la plupart se synchroniser avec l’heure du Manitoba. Ceux de l’Ouest préféreraient s’harmoniser avec l’Alberta.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Le National, 9 mars 2007

Au Canada, le changement d’heure a été uniformisé en 1963. Séparée en deux fuseaux horaires par un méridien, cette province des Prairies a choisi d’adopter l’heure normale du Centre toute l’année. Ainsi, les Saskatchewanais vivent les six mois d’hiver à l’heure du Centre et les six mois d’été à l’heure des Rocheuses.

Mis à part la Saskatchewan, certains secteurs de la Colombie-Britannique n’observent pas le changement d’heure.

Pourquoi changeons-nous l’heure?

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Dominique Poirier en direct, 27 octobre 2006

Au magazine télévisé Dominique Poirier en direct du 27 octobre 2006, l’animatrice Dominique Poirier interroge Jean-Marc Carpentier, vulgarisateur scientifique. Jean-Marc Carpentier explique que l’on change l’heure pour profiter des avantages de l’heure avancée d’été. D’abord implantée pour économiser de l’énergie, l’heure d’été permet de prolonger la luminosité en soirée.

Bien que cette tradition possède son lot d’avantages, elle cause aussi certains désagréments tels que la perturbation du cycle du sommeil. Plusieurs remettent même en question ce rituel.

En Alberta, le député néo-démocrate Thomas Dang a proposé en avril que la province abandonne le passage à l’heure avancée d’été. Quelques mois plus tard, les députés provinciaux ont rejeté le projet de loi 203.

Les Albertains reculeront donc l’heure dimanche, comme les autres Canadiens, à l’exception, bien sûr, des Saskatchewanais.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.