•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sony ressuscite son chien robot Aibo

Une photo montrant le petit chien robot en position de jeu.

Le petit chien robot sera capable de se forger une personnalité unique, selon Sony.

Photo : Sony

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Après 11 ans d'absence, le chien robot Aibo de Sony revient sur le marché dans une version améliorée, a annoncé l'entreprise, mercredi.

Le petit robot avait connu un succès mitigé de son lancement, en 1999, jusqu’à la fin de sa production, en 2006, n’atteignant jamais les niveaux de ventes espérés par le géant nippon de l’électronique, souligne le New York Times. Sony fait toutefois le pari que les consommateurs sont mûrs pour une version de son robot pilotée par une intelligence artificielle.

Selon le communiqué de Sony, chaque Aibo sera capable de se forger une personnalité propre à partir des interactions qu’il aura avec ses propriétaires. Cette personnalité sera exprimée à travers les mouvements de ses oreilles, de sa queue et de ses yeux animés à l’aide de petits écrans OLED.

Des capteurs intégrés lui permettront de reconnaître les personnes de son entourage et de se déplacer dans son environnement. Grâce à des algorithmes d’apprentissage profond, le petit chien robot étendra peu à peu son territoire, ce qui lui permettra un jour de vous suivre partout dans la maison.

Il sera aussi possible de lui apprendre des tours, qu’il finira par réaliser à force de répétition.

Aibo sera livré avec une application qui permettra à ses propriétaires d’effectuer certains réglages et de prendre des photos à l’aide des caméras intégrées dans le corps du chien.

Si l’on se fie au site de Sony, l’inscription à un service mensuel sera obligatoire pour faire fonctionner son Aibo. À terme, ce service comprendra une sauvegarde de la personnalité unique de votre robot, au cas où le vôtre subirait des dommages irréparables. Le prix du service est de 1015 $ pour 3 ans ou 33,50 $ par mois pendant 36 mois.

Le robot Aibo est quant à lui affiché à 198 000 ¥, soit 2230 $.

Avec les informations de The New York Times, et Ars Technica

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !