•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Louise Lecavalier et Guy Bertrand, parmi les lauréats des Prix du Québec 2017

La chorégraphe Louise Lecavalier et le conseiller linguistique Guy Bertrand

La chorégraphe Louise Lecavalier et le conseiller linguistique Guy Bertrand

Photo : Éric Labonté

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Plus haute distinction décernée annuellement par le gouvernement du Québec, les Prix du Québec en culture sont remis cette année à Guy Bertrand (langue française), Louise Lecavalier (arts de la scène), Michèle Cournoyer (cinéma), Normand de Bellefeuille (littérature), Jean Simard (patrimoine), Jean-Claude Lord (radio et télévision), Jana Sterbak (arts visuels) et Eric Gauthier (architecture et design).

Récompensant le meilleur de la culture québécoise, chacun des huit prix est accompagné d’une bourse de 30 000 $. « Les prix sont la manifestation concrète de la gratitude du Québec tout entier à l’égard de l’œuvre admirable de ces femmes et de ces hommes d'exception », lit-on sur le site officiel des Prix du Québec, remis pour la 40e année consécutive.

Prix Denise-Pelletier (arts de la scène)

Le prix est remis à Louise Lecavalier, que le jury décrit comme une « icône de la danse contemporaine [ …] totalement investie dans sa profession depuis 1977, qui pratique son art dans un esprit de constante recherche. Dans sa représentation inédite du corps de la femme sur scène et son acharnement à innover et à repousser ses limites à l’extrême, la danseuse emblématique a révolutionné la danse contemporaine. Intense et charismatique, elle est un modèle d’intégrité et de rigueur professionnelle. »

Prix Georges-Émile-Lapalme (langue française)

Guy Bertrand, premier conseiller linguistique de Radio-Canada, est lauréat de ce prix remis chaque année à ceux qui font le mieux rayonner la langue française. Les membres du jury disent de ce « langagier prolifique » qu’en plus d’être un impressionnant locuteur et communicateur, « il exerce son influence à propos de la langue française sur un très grand nombre de personnes ».

Prix Albert-Tessier (cinéma)

La cinéaste d'animation Michèle CournoyerAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La cinéaste d'animation Michèle Cournoyer

Photo : Sophie Quevillon

La cinéaste d’animation Michèle Cournoyer voit son travail reconnu par ce prix remis aux cinéastes les plus inspirants de notre temps. « Michèle Cournoyer, explique le jury, se distingue par ses œuvres d’un grand esthétisme dans lesquelles le corps et l’inconscient occupent une place de premier plan. Ses créations universelles et intemporelles, sans mot dire et en un court laps de temps, impriment une trace indélébile depuis 45 ans. »

Prix Athanase-David (littérature)

L'écrivain Normand de BellefeuilleAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'écrivain Normand de Bellefeuille

Photo : Éric Labonté

L’écrivain Normand de Bellefeuille reçoit ce prix pour souligner une « œuvre originale qui repose sur un juste équilibre entre poésie intimiste et réflexion sur la littérature. Toute en finesse, elle explore en profondeur diverses thématiques, dont la mort, la féminité et la douleur. Forte, elle allie l’expérimentation à la vie elle-même dans une forme qui se veut accessible. »

Prix Gérard-Morriset (patrimoine)

Parce qu’il est « pionnier dans son champ d’études », le professeur et ethnologue Jean Simard est l’heureux récipiendaire du prix Gérard-Morriset. « Il se voue à la recherche et à la mise en valeur du patrimoine culturel du Québec depuis plus de quatre décennies. La sauvegarde du patrimoine ethnologique du Québec tant matériel qu’immatériel – l’un des plus remarquables et riches d’enseignements en Amérique du Nord – guide son action encore aujourd’hui. »

Prix Guy-Mauffette (radio et télévision)

Les membres du jury des Prix du Québec soulignent la contribution de Jean-Claude Lord au paysage médiatique québécois, précisant que « ses pairs s’accordent pour dire qu’il y a un "avant" et un "après" Jean-Claude Lord. Sans lui, la télévision québécoise ne serait tout simplement pas ce qu’elle est aujourd’hui. En saisissant les temps forts de l’histoire du Québec et en les offrant de façon aussi novatrice aux téléspectateurs, ce visionnaire a profondément transformé la manière de faire de la télévision. »

Prix Paul-Émile Borduas (arts visuels et métiers d’art)

Jana SterbakAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Jana Sterbak

Photo : Denis Labelle


La lauréate de ce prix, l’artiste d’origine tchèque Jana Sterbak, est une créatrice multidisciplinaire ayant autant œuvré en sculpture, en photographie, en vidéo ou en installation. « Matériaux et savoirs traditionnels, scientifiques et industriels sont conjugués dans les nombreuses œuvres performatives et installatives inscrites sur sa feuille de route. Avec la condition humaine comme sujet de recherche, elle aborde la fragilité de l’être et sa fatalité existentielle. »

Prix Ernest-Cormier (architecture et design)

Le Prix du Québec est remis à Éric Gauthier pour célébrer, notamment, la manière dont son œuvre dialogue avec l’histoire pour créer de la modernité. « Novateur et préoccupé par la pérennité de ses réalisations, il leur confère une signature des plus contemporaines. Appréciés de leurs usagers, ses ouvrages se distinguent par leur équilibre et leur audace responsable qui assurent la continuité entre passé et présent. »

La nouvelle ministre de la Culture et des Communications, également ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, se dit « fière de remettre les Prix du Québec à des femmes et des hommes ayant marqué l’histoire de la culture québécoise par leurs actions remarquables, assurément dignes d’être reconnues et récompensées. »

La cérémonie protocolaire de remise des prix aura lieu le 1er novembre. Les récipiendaires recevront une médaille en argent créée par la joaillière Catherine Villeneuve, une bourse de 30 000 $ ainsi qu’un parchemin signé par le premier ministre et les ministres responsables des Prix du Québec.

Les Prix du Québec en sciences sont remis au même moment.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !