•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tout le compost d’Edmonton envoyé à la poubelle

Photo aérienne du centre de compostage

Le centre de compostage traite plus de 150 000 tonnes de déchets chaque année.

Photo : Ville d'Edmonton

Radio-Canada

Le centre de compostage d'Edmonton a dû être fermé d'urgence après qu'une inspection eut révélé des problèmes avec la toiture de l'édifice. Tout le compost de la ville est depuis redirigé vers des sites d'enfouissement. La Ville ignore combien de temps cette fermeture pourrait durer.

Un rapport remis à la Ville mardi explique que l’état du toit du centre s’est dégradé depuis la dernière inspection et qu’il pourrait s’effondrer sous le poids de la neige.

Le centre de 25 000 mètres carrés a donc été fermé pour assurer la sécurité du personnel. « Qu’est-ce qui va se passer maintenant? Il est trop tôt pour le dire », a affirmé le directeur du service des déchets de la Ville, Mike Labrecque. Il ignore de plus le coût des réparations, mais croit que la facture pourrait être élevée.

Plusieurs conseillers municipaux, dont Michael Walters, se demandent pourquoi les inspections précédentes n’ont pas révélé de problème au centre de compostage.

On cherche toujours à comprendre comment l’état de cette installation a pu se dégrader aussi rapidement.

Michael Walters, conseiller municipal

Mike Labrecque affirme que son service est la recherche de solutions pour composter les 150 000 tonnes de déchets que traite le centre chaque année.

Le conseil municipal a demandé au service des déchets d’établir un plan de réparation détaillé pour l’édifice, mais aussi d’étudier la possibilité de le démolir. Ces plans doivent être remis au conseil municipal avant le 23 février.

Le centre de compostage fait partie d’un complexe de traitement des déchets qui a ouvert ses portes dans les années 1980.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Environnement