•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La flamme olympique allume la Corée du Sud

La flamme olympique en Corée du Sud
La flamme olympique en Corée du Sud Photo: Getty Images / Chung Sung-Jun
Radio-Canada

La flamme olympique est arrivée en Corée du Sud mercredi, à 100 jours de la cérémonie d'ouverture des Jeux d'hiver de 2018, qui commencent le 9 février.

La médaillée d'or sud-coréenne du patinage artistique, Kim Yu-Na, et le ministre sud-coréen des Sports ont transporté la flamme qui brûlait à l'intérieur d'une lampe de sécurité à l'aéroport d'Incheon, à leur descente d'un avion sud-coréen en provenance de Grèce.

« Aujourd'hui est une journée très importante et symbolique du travail et de la passion que nous avons consacrés à l'organisation d'un des événements sportifs les plus exaltants jamais organisés dans notre pays », a expliqué le président du comité d'organisation, Lee Hee-beom.

« Nous voulons que le relais de la flamme olympique vous connecte aux Jeux et fasse naître de la passion et de l'exaltation dans chaque coin de la Corée », a-t-il ajouté.

Quelque 7500 personnes ont été sélectionnées pour porter la flamme olympique sur un parcours de 2018 km à travers la Corée du Sud.

Il a débuté avec la patineuse artistique You Young, 13 ans, qui ne participera pas aux Jeux, compte tenu de son jeune âge.

La Corée du Sud est prête

Pyeongchang ressemble finalement à une ville prête à accueillir les Jeux olympiques d'hiver, après plus d'une décennie de travail acharné, deux soumissions échouées, et les controverses entourant l'emplacement du site olympique, les délais de construction et les coûts.

À un peu plus de trois mois de la cérémonie d'ouverture, les travailleurs mettent la touche finale aux pistes de ski, aux sites des sports de glisse et au village des athlètes.

Plusieurs restaurants ont surgi dans les champs vides situés en face du stade olympique, une arène d'acier dans laquelle auront lieu les cérémonies d'ouverture et de fermeture des Jeux.

Le stade des cérémonies d'ouverture et de fermeture des Jeux d'hiver de 2018Le stade des cérémonies d'ouverture et de fermeture des Jeux d'hiver de 2018 Photo : Getty Images / ED JONES

À Gangneung, une ville voisine qui accueillera les compétitions sur glace, un luxueux hôtel de 500 chambres a été érigé sur la plage de Gyeonpo, dans le but de faire connaître la côte est du pays, espérant que ce secteur devienne un lieu de villégiature prisé par les touristes internationaux.

En dehors de Pyeongchang et Gangneung, les Jeux olympiques ne suscitent pas un grand intérêt au sein d'un pays aux prises avec ses tourments politiques et distrait par les tests nucléaires de la Corée du Nord.

Les organisateurs espèrent cependant que l'atmosphère sera différente lorsque la flamme olympique terminera son parcours en Corée du Sud. Ils désirent attirer plus d'un million de spectateurs et anticipent que 70 % d'entre eux soient des gens du pays.

Les organisateurs croient que le mois de novembre est un moment crucial pour créer l'engouement autour des Jeux d'hiver. Ils espèrent que l'arrivée de la flamme olympique stimulera l'intérêt. La vente de billets en kiosque débute mercredi.

La vente de billets en ligne durant les derniers mois a été décevante. En date du 24 octobre, l'organisation avait vendu 341 000 sièges, soit moins de 32 % de ce qui est disponible.

Les organisateurs ont pour objectif de vendre la moitié des 1,07 million de billets ciblés avant la fin du mois de novembre. Ils espèrent également avoir vendu entre 80 et 90 % de leur objectif d'ici la fin du mois de janvier, et prévoient vendre le reste des billets durant les Jeux.

Avec les informations de Agence France-Presse

Sports