•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La Cour suprême du Canada rejette une demande d'appel dans l'affaire Dziekanski

Kwesi Millington, un des quatre anciens agents de la Gendarmerie royale du Canada impliqués dans l’affaire Robert Dziekanski

Kwesi Millington, un des quatre anciens agents de la Gendarmerie royale du Canada impliqués dans l’affaire Robert Dziekanski

Photo : La Presse canadienne / Darryl Dyck

Radio-Canada

La Cour suprême du Canada a rejeté lundi la demande d'appel de deux agents de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) reconnus coupables de parjure en lien avec la mort de Robert Dziekanski. L'immigrant polonais est mort des suites d'une décharge de pistolet Taser à l'aéroport de Vancouver en 2007.

Kwesi Millington et Benjamin Robinson faisaient partie du groupe de quatre agents de la GRC accusés de parjure lors du procès sur la mort de M. Dziekanski. Ils ont été reconnus coupables, alors que les deux autres policiers ont été acquittés.

Un homme en complet avec des lunettes fumées avec en arrière-plan des hommes qui portent des caméras vidéo Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'ancien agent de la GRC Benjamin (Monty) Robinson faisait partie du groupe de quatre agents à être accusés de parjures en lien avec l'affaire Dziekanski

Photo : Darryl Dyck/La Presse Canadienne

Kwesi Millington purge une peine de 30 mois de prison. Benjamin Robinson a été condamné à une peine de prison de 2 ans moins 1 jour ainsi qu'une année de probation et 240 heures de travail communautaire.

Le juge de la Cour suprême a rendu sa décision lundi matin immédiatement après avoir entendu la demande d'appel. Les raisons de sa décision rapide ne sont pas encore connues.

Robert Dziekanski était arrivé à l'aéroport à Vancouver, le 13 octobre 2007, pour rejoindre sa mère. Il avait attendu près de 10 heures dans l'aire sécurisée de la zone d'arrivée des vols internationaux.

M. Dziekanski devenant agité, quatre agents de la GRC avaient été appelés sur les lieux. Il est mort après le tir du pistolet électrique.

Justice et faits divers