•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Petite-Vallée : la campagne de financement franchit le cap du million de dollars

1 088 330 $ - Montant amassé au 28 octobre 2017

Montant amassé au 28 octobre 2017

Photo : Emilie Gagné?- Site FB de Chanter plus fort que le feu - soutien à Petite-Vallée

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Jusqu'à maintenant, 1 088 330 $ ont été amassés pour la reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge, détruit par les flammes en août dernier.

Un texte de Joane Bérubé, avec la collaboration de Martin Toulgoat

C'est devant une salle comble que le dernier bilan de la campagne de financement a été dévoilé, samedi soir, à Gaspé, lors de la présentation du spectacle Ensemble, reforgeons Petite-Vallée.

L’objectif de la campagne, fixé au départ à 1 million de dollars, a été relevé à 1,5 million de dollars. L’organisation se donne jusqu’au printemps pour recueillir cette somme.

Le spectacle de Gaspé, qui recevait autant des artistes débutants que professionnels, était l’avant-dernier d’une série de concerts présentés notamment à Petite-Vallée, à Québec, à Rimouski et à Montréal.

Un jeune homme au micro, guitare à la mainAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Artiste en prestation samedi soir pour soutenir la reconstruction de Petite-Vallée

Photo : Radio-Canada

Le directeur général du Festival en chanson de Petite-Vallée, Alan Côté, a d’ailleurs profité de la soirée de samedi à Gaspé pour souligner l’apport indispensable de la communauté artistique du Québec qui, depuis septembre, s’est fortement mobilisée pour soutenir Petite-Vallée.

Nous n’aurions certainement pas eu le même impact. Je vous remercie de tout coeur. Merci de chanter plus fort que le feu!

Une citation de : Alan Côté, directeur général du Festival en chanson de Petite-Vallée

Appuis politiques

Pauline Marois, ex-première ministre du QuébecAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Pauline Marois, ex-première ministre du Québec, sera présidente d'honneur de la campagne de financement Dan-Gaudreau qui finance la Petite École de la chanson de Petite-Vallée.

Photo : Radio-Canada

Samedi soir, c’était au tour de l’ex-première ministre du Québec, Pauline Marois, d’ajouter sa voix au mouvement. Pauline Marois présidera la campagne de financement du Fonds Dan-Gaudreau, qui soutient notamment la Petite école de la chanson de Petite-Vallée.

Malgré cet élan de solidarité, le défi demeure quand même important. Les coûts de la reconstruction sont évalués à neuf millions de dollars. En plus de reconstruire la nouvelle salle de spectacle et son café, l’organisation entend maintenant y greffer un studio de création et une résidence d'artistes. Le nouvel édifice devra entre autres être relocalisé plus loin des berges en raison de l’érosion côtière.

L’appui populaire est une chose. Celui des gouvernements fédéral et provincial sera crucial.

Patrice Michaud au Festival en chanson de Petite-ValléeAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Patrice Michaud au Festival en chanson de Petite-Vallée

Photo : Marc-Antoine Dufresne

La présidente du Cabinet de campagne de financement pour la reconstruction du Théâtre de la Vieille Forge de Petite-Vallée, Claudine Roy, estime toutefois que cette vague de sympathie peut aussi donner un signal aux gouvernements.

Un pas en ce sens a d’ailleurs été franchi cette semaine avec l’adoption d’une motion, présentée par Québec solidaire, sur l’engagement du gouvernement à financer la reconstruction de la Vieille Forge.

Texte de la motion adoptée à l'Assemblée nationale

  • Que l'Assemblée nationale félicite les organisateurs, organisatrices et artisans de la tournée de spectacles-bénéfice pour la reconstruction du théâtre de la Vielle Forge, complètement détruit par un incendie le 15 août 2017;
  • Qu'elle reconnaisse l'importance de cette institution culturelle, au cœur du Festival en chanson de Petite-Vallée, et prenne acte de la perte importante pour le milieu culturel, pour les citoyennes et les citoyens de la Gaspésie et du Québec;
  • Que l'Assemblée nationale demande au gouvernement du Québec de soutenir financièrement la reconstruction du théâtre de la Vieille Forge.
Signe que tout n'est pas mort? Ces fleurs ont résisté aux flammes.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Signe que tout n'est pas mort? Ces fleurs ont résisté aux flammes.

Photo : Radio-Canada

Le dernier concert de la campagne de financement « De tout cœur avec Petite-Vallée » sera présenté au Lion D’or, à Montréal, le 6 novembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !