•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Propos offensants : Yuli Gurriel sera suspendu, mais seulement l'an prochain

Yuli Gurriel Photo: Associated Press / David J. Phillip
Radio-Canada

Le baseball majeur a déterminé que le geste d'Yuli Gurriel, dans le troisième match de la série mondiale, entre les Astros de Houston et les Dodgers de Los Angeles, était répréhensible. Mais pas assez pour l'empêcher de jouer cette année.

Gurriel ratera les cinq premiers matchs de la saison 2018.

Après avoir frappé un circuit aux dépens du lanceur japonais Yu Darvish, Gurriel a été aperçu en train de mimer les yeux bridés et de prononcer le mot « chinito », un terme espagnol dérogatoire qui veut dire « petit Chinois ».

« Je disais que je n’ai jamais de chance contre Darvish, s’est défendu Gurriel après la rencontre de vendredi, remportée par les Astros. Le geste que j’ai posé, c’était pour dire que je souhaitais qu’il me voit comme un [joueur japonais]. Peut-être qu’il m’aurait envoyé un lancer facile.

« Il n’y avait pas d’intention malicieuse. Au contraire, j’ai toujours eu beaucoup de respect pour eux. »

Gurriel « a compris que les mots qu’il a utilisés sont inappropriés », a dit le commissaire du baseball majeur Rob Manfred.

Le quatrième match est prévu samedi soir.

Baseball

Sports