•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pin-Rouge mise sur la famille et le vélo de montagne

Vue de dos d'un cycliste en vélo de montagne qui s'engage dans un sentier en forêt
Vélo de montagne Photo: Radio-Canada
Radio-Canada

Le Parc régional Petite-Cascapédia inaugure samedi ses nouveaux sentiers de vélo de montagne à la station touristique Pin-Rouge de New Richmond.

Un texte de Joane Bérubé

De récents travaux effectués à la station Pin-Rouge à New Richmond ont permis d’ajouter 8,8 kilomètres de sentiers pour les amateurs de vélo de montagne.

Ces nouveaux sentiers incluent des pistes de niveau débutant et intermédiaire construites dans le secteur où sont situés, l’hiver, les parcours de ski de fond.

Il s’agit de sentiers dits de « crosscountry », précise le directeur général, Benoit Trépanier. « Ce sont, dit-il, des sentiers plus étroits, plus techniques, aménagés par des spécialistes avec des courbes, des buttes et des enjeux de montées et de descentes. »

Les sentiers seront inaugurés samedi, mais déjà des amateurs les fréquentent et les commentaires sont très bons, rapporte M. Trépanier.

On nous a dit qu’on n’avait rien à envier à d’autres aménagements de ce type ailleurs dans la province.

Benoît Trépanier, directeur général du Parc régional Petite-Cascapédia

Près de 30 kilomètres de sentiers et de chemins d’accès sont maintenant disponibles à Pin-Rouge. Selon le directeur du parc, les installations de Pin-Rouge se démarquent, car elles sont accessibles à tous. Le parc offre des sentiers autant pour les débutants que les experts.

Un vélo parc pour enfants ainsi qu’un parcours d’habileté ont aussi été aménagés.

Activités prévues samedi

  • À 15h, Atelier gratuit pour enfants sur le vélo de montagne. Astuces, techniques et test au vélo parc.
  • À 16h, inauguration des sentiers. Les sentiers de vélo de montagne seront ouverts gratuitement pour l'occasion.

Un souper pour souligner la réussite

Affiche de la Station touristique Pin-RougeStation touristique Pin-Rouge Photo : Radio-Canada

La station Pin-Rouge profitera aussi de l’inauguration des sentiers de vélo de montagne pour souligner le travail accompli depuis trois ou quatre ans lors d’un souper en fin de journée qui réunira des donateurs et tous ceux qui ont apporté leur soutien au développement du Parc régional.

On ferme une porte sur le passé et on en ouvre une sur l’avenir.

Benoît Trépanier, directeur général du Parc régional Petite-Cascapédia

Une campagne de financement qui s’est terminée en 2014 avec une récolte de 600 000 $ a permis à la station Pin-Rouge d’entamer une nouvelle phase de son développement. La station qui trainait jusqu’à lors un important déficit accumulé a pu rembourser ses dettes, acheter une nouvelle dameuse et investir afin de trouver le chemin de la rentabilité.

La station a augmenté ses revenus de 300 000 $ et se dirige cette année vers l’équilibre budgétaire.

La Ville de New Richmond ne contribue plus aux opérations de Pin-Rouge qui est maintenant complètement autonome. « L’inauguration des sentiers de vélo de montagne est un exemple de cette réussite », souligne Benoît Trépanier.

Tourné vers l'avenir

Le centre de ski de Pin rouge à New RichmondLa station Pin-Rouge à New Richmond n'est plus seulement un centre de ski mais offre des activités et de l'hébergement à l'année Photo : Radio-Canada / ICI Radio-Canada

Le centre caresse aussi certains projets d’expansion, dont la modernisation des infrastructures de ski, la création d’une aire familiale dans la montagne avec une pente-école et une remontée plus accessible, réaménager les sous-bois pour développer le ski hors-piste et enfin, maximiser les activités estivales du site.

Le Parc régional Petite-Cascapédia, qui gère aussi le camping de la Pointe-Taylor envisage aussi d’ajouter de nouveaux sites ainsi que d’offrir de l’hébergement alternatif comme les yourtes ou les tentes de prospecteur.

Benoît Trépanier estime qu’avec l’achalandage développé au cours des deux dernières années durant la saison estivale, le Parc régional Petite-Cascapédia a fait la preuve que la saison phare, c’est désormais l’été avec l’animation, les sentiers de vélo, les activités pour la famille et les partenariats développés avec les sites touristiques environnants.

La station tente maintenant d’attirer une clientèle au printemps, avec les pêcheurs de saumon, et l’automne, avec les amateurs de vélo.

Tous ces projets seront présentés lors du souper qui clôturera la journée, samedi.

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Sports