•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La marijuana, un terme raciste?

Une personne barbue porte un joint à sa bouche.

Le terme « marijuana » aurait été utilisé, au début, pour stigmatiser les Mexico-Américains.

Photo : iStock

CBC
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un conseiller municipal d'Halifax a décidé de cesser d'employer le terme « marijuana », lors des discussions sur sa légalisation, parce qu'il aurait été raciste à l'origine.

Le conseiller Shawn Cleary affirme l’avoir appris récemment d’un policier qu'il côtoie au sein d’un groupe de travail sur la légalisation du cannabis.

Lorsque la drogue a été criminalisée aux États-Unis au début des années 1900, le terme « marijuana » était utilisé pour diaboliser une communauté marginalisée, les Mexicains d’origine, selon le conseiller.

D’ailleurs, plus tôt cette année, un regroupement formé de parlementaires hispano-américains, le U.S. National Hispanic Caucus of State Legislators, a adopté une résolution sur la décriminalisation de la marijuana qui rappelait les origines troubles du mot.

« Au cours des années 1920 et 1930, lorsqu’il a été pénalisé dans plusieurs États, le cannabis était présenté comme le vice des immigrants mexicains. Et des élus et officiels racistes et xénophobes se sont servis de la prohibition du cannabis pour cibler et criminaliser la culture mexico-américaine et pour emprisonner des Mexico-Américains », peut-on lire dans la résolution.

Les politiciens racistes qui ont criminalisé le cannabis ont employé le terme "marijuana" pour le désigner précisément parce qu’ils voulaient souligner que c’était un vice latino, surtout mexicain.

Une citation de : U.S. National Hispanic Caucus of State Legislators

À lire écouter : Le mot à définir : cannabis

La directrice générale d’un organisme national voué à l’éducation sur le cannabis, Barinda Rasode, soutient que le terme « cannabis » est plus progressiste et que c’est celui qui devrait être utilisé dans les nombreuses discussions qui vont mener à la légalisation de la drogue, l’été prochain.

« Je crois que le terme "marijuana" est associé à une époque ancienne, à un marché illégal [...] Considérant le rôle que le produit va maintenant jouer dans notre société, je pense qu’il faut changer de mot parce que marijuana a des connotations négatives », dit Mme Rasode, du National Institute for Cannabis Health and Education.

C’est ce que le conseiller Shawn Cleary a décidé de faire et il l’a annoncé sur Twitter, non sans provoquer des réactions enflammées.

Un de ses confrères au conseil municipal Matt Whitman, a d’ailleurs répliqué : « Il n’y a qu’au Canada qu’on peut fumer sans dire quoi. »

D’autres usagers de Twitter ont toutefois remercié M. Cleary de les avoir éclairés sur l’origine du mot « marijuana ».

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !