•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un nouvel entrepôt d'Amazon ne garantit pas le quartier général à Calgary 

Une boîte portant le logo d'Amazon posée sur le sol d'un entrepôt vide

Amazon affirme que la construction d'un nouveau centre de distribution et le choix de l'emplacement de son nouveau quartier général sont deux questions traitées séparément.

Photo : Radio-Canada / François Joly

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La construction par Amazon d'un centre de distribution qui emploiera 750 personnes au nord de Calgary n'améliore pas les chances de l'Alberta d'accueillir le nouveau quartier général de l'entreprise de commerce électronique, selon sa porte-parole.

La première ministre de l’Alberta, Rachel Notley, et des représentants d’Amazon ont annoncé jeudi la construction du premier centre de distribution de l’entreprise dans la province, le sixième au Canada. La première ministre a été interrogée au sujet d’un possible lien entre ce nouveau centre et l’arrivée possible du nouveau quartier général d’Amazon en Alberta.

La présence du centre de distribution améliore la relation et la proximité entre Amazon et l’Alberta, et donne [à Amazon] une meilleure compréhension des avantages de vivres, de travailler et d’investir ici.

Rachel Notley, première ministre de l’Alberta
Rachel Notley prononce un discours dans un entrepôt vide.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

La première ministre Rachel Notley affirme que la construction du nouveau centre de distribution va contribuer à la diversification de l'économie de la province.

Photo : Radio-Canada / François Joly

La porte-parole de l’entreprise, Ashley Robinson, affirme cependant que les deux questions sont traitées de façon séparée. Elle ajoute que les critères de sélection pour le nouveau quartier général, qui viendra compléter le siège social de l’entreprise à Seattle, sont complètement différents de ceux utilisés pour choisir l’emplacement du nouveau centre de distribution.

Ce dernier aura une superficie de 55 000 m2 et devrait être terminé d’ici un an.

Deux pelles mécaniques encadrent le panneau annonçant la construction du nouveau centre de distribution. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le nouvel entrepôt de 55 000 mètres carrés devrait être complété d'ici un an.

Photo : Radio-Canada / François Joly

Amazon a reçu 238 candidatures venant de villes et de régions d'Amérique du Nord qui souhaitent accueillir le nouveau quartier général. L’entreprise promet la création de 50 000 emplois bien rémunérés et un investissement de 5 milliards de dollars américains.

Calgary a lancé la semaine dernière une campagne de publicité afin de tenter de convaincre employés et dirigeants d’Amazon de lui confier cet investissement colossal.

Amazon, un signe de diversité

La création par Amazon de 750 nouveaux emplois est un signe que l’économie albertaine prend du mieux, selon Rachel Notley.

Les dernières années n’ont pas été faciles. La baisse des prix du pétrole ne nous a pas seulement frappés durement. Elle nous a montré qu’il faut faire plus pour diversifier notre économie et créer de bons emplois.

Rachel Notley, première ministre de l’Alberta

Amazon affirme que ces emplois sont là pour durer et que le nouvel entrepôt ne sera pas automatisé. L’entreprise affirme qu’elle offrira des salaires et des avantages sociaux concurrentiels. Les employés du nouveau centre recevront les différents articles et les emballeront avant leur expédition.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !