•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Mobilité à Québec : des experts penchent pour le tramway

Autoroute Henri-IV à Québec

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Deux experts en mobilité sur trois consultés par Radio-Canada opteraient pour le projet de tramway de Démocratie Québec s'ils avaient à faire un choix. Le troisième favoriserait la mise sur pied d'un service rapide par bus (SRB) pouvant être transformé en tramway.

Alors que la mobilité est un thème central de la campagne électorale municipale à Québec, Radio-Canada a demandé à trois experts ce qu'ils pensent des propositions de Québec 21, d'Équipe Labeaume et de Démocratie Québec.

Les trois experts consultés sont :

  • Jean Dubé, économiste et professeur à l'École supérieure d'aménagement du territoire et du développement régional;
  • Serge Viau, urbaniste et ancien directeur général adjoint de la Ville de Québec;
  • Owen Waygood, ingénieur et professeur à l'École supérieure d'aménagement du territoire et du développement régional.

1. Projet de tramway de Démocratie Québec


 

Jean Dubé

« Le principal avantage est qu'il favorise les déplacements rapides entre deux principaux pôles économiques de la ville. »

« Le désavantage, c'est qu'on a juste un axe de couvert. Comment on fait pour aller rejoindre ces pôles-là si on reste à Val-Bélair ou dans le nord de Charlesbourg? »

Serge Viau

« Le tramway desservirait une clientèle qui est déjà assez importante, qui est bien servie par le transport en commun. Sur la colline Parlementaire, l'utilisation du transport en commun est déjà importante. »

« Je ne pense pas que ce soit un projet prioritaire. Je favorise plutôt un parcours via le boulevard Charest. L'effet serait plus structurant. Il faut aller chercher les gens où ils sont, où ils prennent leur voiture. »

Owen Waygood

« Le tramway serait un bon lien entre les principaux pôles de la ville, une bonne façon de développer le transport en commun. Selon une étude menée par mes étudiants, la population a une opinion plus favorable du tramway que du SRB. »

« Les coûts d'implantation du tramway sont élevés. Heureusement, il y a des fonds fédéraux disponibles. Peut-être que c'est le bon moment pour investir. »

2. Projet de troisième lien de Québec 21


 

Serge Viau

« Le troisième lien à l'est aurait l’avantage de fermer la boucle du grand développement autoroutier autour de Québec. Ça existe dans plusieurs autres régions métropolitaines, comme Paris, qui ont des boulevards périphériques. »

« Le nouveau lien va ouvrir une grande partie du territoire de l'est au développement. On va favoriser l'étalement urbain et recongestionner le réseau routier davantage. Ça aura un effet désastreux au centre-ville. C'est un projet qui ne sera pas nécessaire avant deux, trois ou quatre décennies. La priorité, aujourd'hui, c'est de se doter d'un système de transport en commun structurant. »

Owen Waygood

« Améliore le lien entre la rive nord et la rive sud. Le troisième lien va faciliter l'accès au travail pour certains. »

« Le troisième lien à l'est faciliterait l'étalement urbain à l'extérieur de la ville de Québec. Ça représenterait un désavantage financier pour la capitale, en plus d'augmenter les problèmes de congestion routière. »

Jean Dubé

« Les citoyens de la rive sud vont y voir un net avantage. Les déplacements vont être plus rapides, sans le détour par les ponts actuels. On va peut-être donner à des jeunes familles la chance d'avoir accès à la propriété, parce que les terrains de Bellechasse sont moins chers que sur la rive nord. »

« On ne désengorge pas le centre-ville et on n'élimine pas les problèmes de congestion. Il n'y a aucun gain pour les gens de la rive nord. »

3. SRB d'Équipe Labeaume


 

Owen Waygood

« Il s'agit d'un système plus large de transport en commun que le tramway, avec un montant similaire d'implantation. »

« Le tracé passerait sur le boulevard Charest, où il n'y a pas beaucoup de résidents. En même temps, ça pourrait guider le développement de la ville, mais à très long terme, disons sur 10 ou 20 ans. »

Jean Dubé

« On a une meilleure desserte, on couvre assez large en termes de transport en commun. L'impact est mieux réparti sur l'ensemble des utilisateurs du transport en commun que dans le projet de tramway. »

« Comme on couvre large, on ne peut pas se déplacer aussi rapidement que si on couvre moins large. Plus le trajet est long, plus le temps de déplacement entre les deux extrémités s'étire. Plus le déplacement est long, moins il est compétitif par rapport à l'automobile. »

Serge Viau

« Le projet a l'avantage de desservir les secteurs qui ont besoin d'être desservis par le transport en commun. Il connecte la plupart des pôles de développement. »

« Je souhaite que le SRB traverse à Lévis, avec un terminus à Saint-Romuald, au moins pour éliminer le nombre de véhicules sur les ponts. »


Notre dossier sur les élections municipales 2017 au Québec  

Leur choix

S'ils n'avaient qu'un projet à choisir parmi les trois, voici pour lequel les experts opteraient :

  • Jean Dubé : le tramway;
  • Serge Viau : un projet de SRB transformé en tramway;
  • Owen Waygood : le tramway.

Québec

Politique municipale