•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Dans les coulisses des travaux du tunnel entre Windsor et Détroit

Entrée du tunnel Windsor-Détroit du côté canadien

Les médias avaient un rare accès aux travaux de rénovation du tunnel entre Windsor et Détroit jeudi

Photo : Radio-Canada / Marine Lefèvre

Radio-Canada

Le tunnel entre Windsor et Détroit, l'un des liens transfrontaliers les plus utilisés en Amérique du Nord, est présentement fermé à la circulation pour rénovations. Visite au coeur de ces travaux.

Un texte de Colin Côté-Paulette

« Nous sommes dans la troisième phase de remplacement du plafond du tunnel. En ce moment, on s'attend à respecter l'échéancier des travaux », lance le président du tunnel, Neal Betlisky, à la horde de journalistes munis de casques de protection qui le questionne.

Jusqu'au 30 octobre, un blitz de travaux se poursuit sept jours sur sept, 24 heures sur 24 dans la structure qui accueille habituellement 12 000 automobilistes chaque jour.

Le plafond du tunnel de 1600 m qui se trouve sous la rivière Détroit doit être remplacé.

Gros plan sur de la machinerie qui arrache des parties du plafond. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

L'ensemble du plafond du tunnel qui se trouve sous la rivière Détroit doit être arraché pour être remplacé ensuite.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Les responsables de la structure parlent de travaux préventifs.

« On est très à l'écoute de notre ingénieur et on s'y prend d'avance », explique M. Belitsky.

On approche du 87e anniversaire du tunnel et on veut qu'il serve 20 autres années.

Neal Belitsky, président d'American Roads
Des ouvriers arrachent les câbles d'acier et le béton du plafond à l'aide de machinerie lourde.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des ouvriers arrachent les câbles d'acier et le béton du plafond à l'aide de machinerie lourde.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Travailler dans un espace limité

Avec ses deux voies, l'espace exigu à l'intérieur du tunnel permet d'avoir seulement une vingtaine de travailleurs à la fois avec de la machinerie lourde dans le tunnel.

Chacun d'eux effectue des quarts de travail de douze heures.

Les travailleurs s'assurent d'arroser constamment le ciment afin de contrôler la poussière et les particules qui émanent des morceaux de plafond qui sont arrachés.

On voit deux boyaux branchés dans le mur du tunnel. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Des boyaux d'arrosage sont branchés constamment afin d'acheminer de l'eau sur le chantier.

Photo : Radio-Canada / Colin Côté-Paulette

Plus de 146 000 m3 de béton seront nécessaires aux travaux qui engloutiront presque 22 millions de dollars.

L'argent des travaux provient des droits de passage du tunnel.

Le président promet que le tarif n'augmentera pas.

Le pont Ambassador, reliant Windsor et Détroit.Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le pont Ambassador, reliant Windsor et Détroit.

Photo : La Presse canadienne / Mark Spowart

C'est en 1993 que le tunnel a été fermé aussi longtemps la dernière fois.

Les travaux doivent durer sept mois et d'autres fermetures de nuit et de fin de semaine sont prévues jusqu'en juin 2018.

Windsor

Infrastructures