•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tragédie de Lac-Mégantic : Irving Oil condamnée à payer 4 M$

La tragédie à Lac-Mégantic a fait 47 morts, dans la nuit du 5 au 6 juillet 2013.

La tragédie à Lac-Mégantic a fait 47 morts, dans la nuit du 5 au 6 juillet 2013.

Photo : Reuters / Bureau de la sécurité des transports du Canada

Radio-Canada

La Cour provinciale du Nouveau-Brunswick condamne Irving Oil à payer 4 millions de dollars pour des manquements à la sécurité lors des mois qui ont précédé la tragédie de Lac-Mégantic, qui a fait 47 morts en juillet 2013.

Le pétrole que transportait le train qui a déraillé et explosé dans la nuit du 5 au 6 juillet 2013 était destiné à la raffinerie d'Irving Oil à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick.

L'entreprise a plaidé coupable à 34 chefs d'accusation pour des infractions à la Loi sur le transport des matières dangereuses.

L'enquête menée par la GRC et Transports Canada a révélé qu'Irving Oil n'avait pas respecté toutes les exigences en matière de sécurité, en omettant par exemple de classer le pétrole brut transporté comme matière dangereuse.

D'autre part, les documents d'expédition qui accompagnaient le chargement étaient erronés.

On accusait enfin Irving Oil de ne pas avoir suffisamment formé ses employés pour le transport de matières dangereuses.

« Aujourd'hui on ferme un autre chapitre sur la tragédie de Lac-Mégantic », a souligné Marc Garneau, ministre des Transports du Canada.

La compagnie devra payer des amendes totalisant 400 320 $ et verser 3 599 680 $ pour la « mise en oeuvre de programmes de recherche concernant des normes de sécurité ».

Le ministre fédéral des Transports Marc Garneau

La Cour provinciale du Nouveau-Brunswick condamne Irving Oil à payer 4 millions de dollars

Photo : Radio-Canada / Nicolas Steinbach

« Nous, on interprète ça comme spécifiquement [...] pour s'assurer que le genre de tragédie qui s'est produit à Lac-Mégantic ne se reproduise plus », a déclaré Marc Garneau.

Elle devra aussi présenter un plan de mesures correctives et en assurer le suivi avec Transports Canada.

La période des infractions s'étend sur huit mois, de novembre 2012 jusqu'à la tragédie de Lac-Mégantic.

Les mesures de sécurité resserrées

Irving Oil a réagi par communiqué. Elle y affirme que depuis quatre ans, elle a révisé en profondeur ses procédures et ses systèmes relatifs au transport de matières dangereuses. Elle précise également avoir amélioré la formation des employés qui jouent un rôle dans le transport de ces matières.

Elle promet la plus grande vigilance à l'avenir.

Elle tient à préciser dans son communiqué que le classement erroné du pétrole dans le train à l'origine de la tragédie « n'a contribué d'aucune façon au déraillement ».

Justice et faits divers