•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Miville-Dechêne aux droits et libertés de la personne, Maria Mourani à l’UNESCO

Julie Miville-Dechêne  (à gauche) et  Maria Mourani (à droite)
Julie Miville-Dechêne (à gauche) et Maria Mourani (à droite) Photo: Radio-Canada / et Presse Canadienne
Radio-Canada

Le gouvernement du Québec a annoncé mercredi la nomination de Julie Miville-Dechêne comme émissaire aux droits et libertés de la personne, alors que Maria Mourani lui succède à l'UNESCO.

Mme Miville-Dechêne est actuellement représentante du Québec au sein de la Délégation permanente du Canada auprès de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, à Paris.

Elle a fait carrière comme journaliste à Radio-Canada pendant près de 30 ans et y a aussi occupé la fonction d'ombudsman des Services français. En 2011, elle a été nommée par le gouvernement du Québec pour présider le Conseil du statut de la femme.

Sa nomination entrera en vigueur à compter du 5 décembre prochain.

Maria Mourani préside actuellement Mourani-Criminologie, un cabinet de criminologie dont elle est la fondatrice.

Criminologue et politicienne, Mme Mourani a milité dans les rangs du Bloc québécois sur la scène fédérale avant d’être expulsée par le parti en septembre 2013. Sa nomination entrera également en vigueur en décembre.

Politique provinciale

Politique