•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le taux directeur reste inchangé à 1 %

Édifice de la Banque du Canada

Édifice de la Banque du Canada

Photo : Radio-Canada

La Presse canadienne
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Banque du Canada a maintenu inchangé mercredi le taux cible du financement à un jour, à 1 %.

Le taux officiel d'escompte demeure à 1,25 %, et le taux de rémunération des dépôts, à 0,75 %.

L'inflation a augmenté ces derniers mois, comme l'anticipait la banque centrale dans le Rapport sur la politique monétaire (RPM) de juillet, sous l'effet du regain de l'activité économique et de la hausse des prix de l'essence.

Elle s'attend à ce que l'inflation remonte à 2 % au deuxième semestre de 2018, ce qui est un peu plus tard que prévu en juillet, en raison de la vigueur récente du dollar canadien.

Les économies mondiale et canadienne progressent de la façon décrite dans le RPM de juillet. L'activité économique continue de se renforcer et de s'étendre à un nombre grandissant de pays. La banque s'attend encore à ce que la croissance mondiale avoisine 3,5 % en moyenne au cours de 2017-2019. Toutefois, cette prévision demeure entachée d'une incertitude considérable quant à l'évolution géopolitique et aux politiques budgétaires et commerciales, notamment la renégociation de l'Accord de libre-échange nord-américain.

La croissance de l'économie canadienne au deuxième trimestre a été plus robuste qu'escomptée, et plus généralisée dans l'ensemble des secteurs et des régions. Elle devrait se modérer pour s'établir à un rythme plus soutenable au deuxième semestre de 2017.

La banque centrale estime que l'économie tourne près de son potentiel. Toutefois, les salaires et d'autres données indiquent qu'une marge de ressources inutilisées subsiste sur le marché du travail. Ce constat laisse supposer que la croissance pourrait augmenter davantage que ne le prévoit la banque sans que l'inflation se hisse au-dessus de la cible de façon notable.

La Banque du Canada avait relevé son taux directeur de 0,75 % à 1 % en septembre. Elle l'avait haussé une première fois en juillet dernier d'un quart de point, ce qui représentait une première en sept ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !