•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Christian Guay-Poliquin remporte le Prix littéraire France-Québec

L'écrivain pose assis dans des escaliers
Christian Guay-Poliquin Photo: Julien Bois
Radio-Canada

L'écrivain québécois Christian Guay-Poliquin a remporté le Prix littéraire France-Québec pour son roman Le poids de la neige, publié aux Éditions La Peuplade.

« Je suis très touché d’apprendre que les lecteurs français ont choisi d’honorer Le poids de la neige. Au fond, peut-être que l’hiver n’est pas qu’un trait de la nordicité mais bien un catalyseur de relations humaines… Je me considère chanceux de pouvoir ainsi participer à l’aventure de la littérature québécoise en dehors de ses frontières. Merci », a réagi l’auteur par voie de communiqué.

Ce prix, doté d’une bourse de 5 000 €, soit environ 7000 $, sera remis en mars 2018 par la déléguée générale du Québec en France et la Fédération France-Québec/francophonie (FFQF), au stand Québec Édition à l’ouverture du Salon du livre de Paris. Le lauréat effectuera, au printemps, une tournée organisée par la FFQ/F en France.

Cette année, plus de 800 membres répartis au sein de 39 comités de lecture en région ont pris part au choix du lauréat. Outre Le poids de la neige, deux romans étaient en lice : Bercer le loup, de Rachel Leclerc (Leméac), et L’interrogatoire de Salim Belfakir, d’Alain Beaulieu (Druide). Les trois finalistes ont été sélectionnés par un jury formé de professionnels du milieu littéraire et de représentants des comités de lecture de la FFQF.

En France, Le poids de la neige sera publié en janvier 2018 aux Éditions de l’Observatoire et il est présentement offert à la Librairie du Québec à Paris. Ce roman a également gagné le Prix littéraire des collégiens et il est actuellement finaliste au Prix littéraire du gouverneur général.

La page couverture du roman de Christian Guay-Poliquin Le poids de la neigeLe roman de Christian Guay-Poliquin Photo : La peuplade

Christian Guay-Poliquin fait aussi partie de la cuvée 2016 des 10 jeunes auteurs à surveiller selon Marie-Louise Arsenault, animatrice de l'émission Plus on est de fous, plus on lit!

En 2016, Anaïs Barbeau-Lavalette a remporté les honneurs avec son roman La femme qui fuit, paru au Marchand de Feuilles. En 2015, le prix a été attribué à Biz pour son roman Mort-terrain, publié par Leméac.

L’objectif du Prix littéraire France-Québec, qui existe depuis 1998, est de contribuer à la promotion en France de la littérature québécoise et de favoriser la rencontre et les échanges entre les auteurs québécois et les lecteurs français.

C’est une initiative de la Fédération France-Québec/francophonie, soutenue par la Délégation générale du Québec en France, le ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, le ministère de la Culture et des Communications du Québec, la Délégation générale à la langue française et aux langues de France, l’Association internationale des études québécoises et le Consulat général de France à Québec.

Livres

Arts