•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Détoxifier les sables bitumineux avec des pissenlits

Des pissenlits
Des pissenlits Photo: Radio-Canada / Bert Savard
Radio-Canada

Planter des pissenlits dans les sables bitumineux favoriserait la repousse des plantes après l'abandon de l'exploitation de ces sites pétroliers, selon des experts.

Une nouvelle étude menée par Susan Kaminskyj, professeure en biologie à l’Université de la Saskatchewan, démontre que les pissenlits contiennent un champignon qui absorberait les résidus chimiques des sables bitumineux.

La majorité des plantes ne poussent pas bien en milieu huileux, mais ce champignon, qui se retrouve à l'intérieur du pissenlit, faciliterait la croissance des plantes situées à proximité, selon la professeure.

« Après quelques mois de recherche, nous avons vérifié les produits pétrochimiques dans le sol que nous avons testé. Toute la contamination a été réduite », dit-elle.

« Le champignon consomme les résidus et les convertit en dioxyde de carbone et en eau », précise-t-elle.

Des études avaient déjà démontré que certaines bactéries pouvaient aider à nettoyer des sites de déversement de pétrole et d'autres hydrocarbures. Certaines variétés de ces bactéries ont d’ailleurs déjà été utilisées pour nettoyer des déversements.

« Toutefois, les bactéries ont leurs limites », déclare Susan Kaminskyj.

« Les bactéries ne pénètrent pas très bien dans le sol. Les bactéries vont pousser en surface », explique-t-elle. « Le champignon, lui, se développe d'une manière très différente et, pour survivre, il doit pénétrer dans le sol contaminé, ce qui est beaucoup mieux pour nettoyer. »

Alberta

Biotechnologie