•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pourquoi Steve Wozniak n’achètera pas d’iPhone X

Le pdg d'Apple, Tim Cook, a présenté le nouveau iPhone X au siège sociale de la compagnie à Cupertino.

L'iPhone X sortira en magasins le 3 novembre 2017.

Photo : La Presse canadienne / Marcio Jose Sanchez

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le cofondateur d'Apple, Steve Wozniak, n'achètera pas d'iPhone X lorsqu'il sera lancé sur le marché, contrairement à ce qu'il avait l'habitude de faire avec les précédents modèles.

Le célèbre informaticien, qui s’estime amplement satisfait de son nouvel iPhone 8, a émis des doutes quant au bon fonctionnement de Face ID, le système de reconnaissance faciale inclus dans l’iPhone X.

« Je préfère attendre et l’observer, parce que je suis très content de mon iPhone 8, qui ressemble à l’iPhone 7 et à l’iPhone 6, a expliqué Steve Wozniak à CNBC. L’iPhone X sera le premier que je n’achèterai pas le jour de sa sortie, mais ma femme va se le procurer, alors je serai assez proche pour voir ça. »

M. Wozniak ne fera donc pas le pied de grue devant une boutique Apple, le 3 novembre, contrairement à des milliers de technophiles impatients. En effet, selon plusieurs observateurs, le téléphone vendu à partir de 1319 $ risque d’être offert en quantité limitée, en raison notamment de son écran, dont l’approvisionnement poserait problème. Apple a même prévenu les consommateurs d’arriver tôt s’ils souhaitaient acheter un iPhone X le jour de son lancement.

Steve Wozniak se tourne vers les voitures autonomes

À deux reprises dans l’entrevue qu’il a accordée à CNBC, Steve Wozniak a parlé des voitures autonomes. S’agirait-il d’une nouvelle passion pour ce pionnier de l’informatique?

« Mon attention n’est plus tellement portée sur le dernier téléphone haut de gamme. Elle se concentre plutôt sur les articles à propos des véhicules électriques ou autonomes et sur ce que les entreprises font dans ce domaine », a raconté M. Wozniak, avant d’expliquer que les téléphones intelligents avaient atteint un degré d’avancement qui rendait l’innovation difficile.

Avec les informations de CNBC, et Techcrunch

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !