•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le film Le sens de la fête ouvrira Cinemania

Une scène du film « Le sens de la fête »
Une scène du film « Le sens de la fête » Photo: Facebook/Le Sens de la Fête

La populaire comédie française Le sens de la fête d'Éric Toledano et Olivier Nakache (Intouchables) sera le film d'ouverture du Festival de films Cinemania, qui se tiendra du 2 au 12 novembre.

Le coréalisateur du long métrage Olivier Nakache sera à Montréal pour présenter son film qui nous plonge dans l’univers des organisateurs de mariages.

Le sens de la fête a connu un succès appréciable en France puisqu'il a attiré 1,5 million de spectateurs.

Les deux invités d'honneur de Cinemania sont le réalisateur français Claude Lelouch et son collègue et compatriote Michel Hazanavicius.

Le trio monte les marches du Festival de Cannes et pose pour les photographes.La productrice Florence Gastaud, le réalisateur Michel Hazanavicius, et l'écrivaine et comédienne Anne Wiazemsky au Festival de Cannes le 21 mai 2017 Photo : AFP/Getty Images / ANNE-CHRISTINE POUJOULAT

Michel Hazanavicius, âgé de 50 ans, a réalisé les films The Artist, OSS 117 : Rio ne répond plus, The Search et OSS 117 : Le Caire, nid d'espions. D'ailleurs, ces oeuvres seront diffusées à la Cinémathèque québécoise lors d'un cycle hommage au réalisateur.

Claude Lelouch présentera son film Chacun sa vie avec Jean Dujardin et Béatrice Dalle. Plusieurs films de Lelouch seront projetés durant Cinemania dont La bonne année et Les uns et les autres. Le cinéaste se prêtera enfin au jeu d'une discussion avec les étudiants et le public à l'Institut national de l'image et du son (INIS) le 10 novembre.

Le réalisateur français Claude Lelouch à la première d'un événement mondain à Beverly Hills, en Californie, le 27 avril 2017.Le réalisateur français Claude Lelouch Photo : AFP / Chris Delmas

C'est un autre film français, Au revoir là-haut, qui clôturera le festival le 12 novembre. Le long métrage d'Albert Dupontel est une épopée sur l'après-guerre de 14-18. La distribution inclut Laurent Lafitte, Niels Arestrup, Émilie Dequenne, Mélanie Thierry et Albert Dupontel lui-même.

Cinemania présentera aussi 13 films de différentes sélections du Festival de Cannes, dont les longs métrages Le redoutable de Michel Hazanavicius, qui sera présenté en première, L'amant double de François Ozon, et Happy End de Michael Haneke.

Choisi pour représenter le Luxembourg dans la course aux Oscars, Barrage de Laura Schroeder réunit pour la première fois depuis la comédie Copacabana Isabelle Huppert et sa fille Lolita Chammah. Le film met en scène trois figures féminines de générations différentes dont les liens familiaux se sont brisés.

Parmi les films de cinéastes québécois, Nous sommes les autres de Jean-François Asselin fera sa première mondiale à Cinemania. Il met en vedette une pléiade de comédiens québécois, dont Émile Proulx-Cloutier, Pascale Bussières, Jean-Michel Anctil et James Hyndman.

Tadoussac de Martin Laroche sera présenté en première montréalaise. Ce drame intimiste sur une jeune adolescente à la recherche de sa mère inconnue a suscité l'intérêt lors de sa première au Festival du film francophone de Namur en Belgique, où la comédienne Camille Mongeau a remporté le Bayard de la meilleure actrice.

Cinéma

Arts