•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa bonifiera l’Allocation canadienne pour enfants

Le ministre des Finances, Bill Morneau

Le ministre des Finances, Bill Morneau

Photo : The Canadian Press / Adrian Wyld

Radio-Canada

EXCLUSIF - Le gouvernement Trudeau annoncera, lors de sa mise à jour économique, qu'il bonifiera l'Allocation canadienne pour enfants (ACE).

Un texte de Philippe-Vincent Foisy

Le gouvernement libéral présentera en début d'après-midi sa mise à jour économique de l'automne. La semaine dernière, il disait vouloir « poursuivre sur sa lancée » afin de garantir que la classe moyenne profite des « succès » du Canada.

Des sources gouvernementales ont mentionné à Radio-Canada que l’ACE « a rempli ses promesses et a un véritable effet sur le portefeuille des familles », dont « les effets importants se font ressentir dans les communautés ».

Dans son Rapport sur la politique monétaire publié en juillet, la Banque du Canada affirmait que l’Allocation canadienne pour enfants « a stimulé temporairement la croissance de la consommation, elle continuera de soutenir le niveau des dépenses des ménages ».

L’année dernière, le ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social, Jean-Yves Duclos, avait annoncé son intention d'indexer l'ACE à compter de 2020.

Selon un rapport du directeur parlementaire du budget (DPB), le programme, qui était plus généreux à court terme que celui du précédent gouvernement conservateur, diminuait avec le temps « en termes de valeur ».

Les Canadiens paient plus qu'avant, selon les conservateurs

Gérard Deltell, député conservateur de Louis-Saint-LaurentAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Gérard Deltell, député conservateur de Louis-Saint-Laurent

Photo : Radio-Canada

Il va sans dire que cette augmentation annoncée de l’Allocation canadienne pour enfant soulève de nombreux doutes sur les bancs de l’opposition conservatrice qui a dénoncé mardi matin de telles largesses du gouvernement Trudeau alors que les finances du pays sont déficitaires.

C’est que c’est de l’argent qui ne nous appartient pas. C’est facile donner de l’argent comme ça aux familles à gauche à droite. Oui, mais on fait des déficits. On envoie la facture à nos arrière-petits-enfants qui vont payer pour la mauvaise gestion d’aujourd’hui.

Gérard Deltell, député conservateur de Louis-Saint-Laurent

Pour les conservateurs, l’Allocation canadienne pour enfant n’a pas enrichi les familles, elle les a au contraire appauvris en raison de l’abolition par le gouvernement Trudeau de tous les crédits d’impôt que les conservateurs avaient mis en place, notamment pour les activités sportives et artistiques des enfants, ainsi que les transports en commun.

« Voilà que l’Institut Fraser conclut que plus de 80 % des Canadiens paient maintenant plus de 800 $ de plus que ce qu’ils payaient alors que nous étions au gouvernement », a dénoncé Gérard Deltell.

Rappelons-nous qu’il y a deux ans, ces gens-là se sont fait élire en promettant de tout petits déficits de 10 milliards et moins et retour à l’équilibre budgétaire en 2019. Cet après-midi on va voir s’ils sont capables de tenir leur promesse […] parce que jusqu’à présent, c’est un échec monumental.

Gérard Deltell, député conservateur de Louis-Saint-Laurent

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique