•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
chronique

Non, cette image ne montre pas le comportement d'une meute de loups

Nous voyons 25 loups marcher à la queue leu leu dans la neige. Ils semblent divisés en plusieurs groupes. Trois loups marchent ensemble à l'avant, suivi d'un groupe de cinq loups regroupés. Viennent ensuite 11 loups, puis un autre groupe de cinq. À la fin de la file, un seul loup marche seul.

Photo circulant sur Facebook.

Photo : Capture d'écran Facebook

Jeff Yates

CHRONIQUE – Selon une image qui circule sur les réseaux sociaux, les meutes de loups ont des comportements complexes dont les humains devraient s'inspirer. En fait, la photo ne montre rien de la sorte – et il ne s'agit fort probablement même pas d'une meute de loups dans l'image.

Si vous avez des amis qui partagent des images inspirantes sur Facebook, vous avez sans doute vu passer l'image qui suit au cours des derniers mois. Cette version-ci de la publication a obtenu quelque 17 000 partages et 18 000 « j'aime », et il ne s'agit que d'un seul exemplaire. Des centaines de publications plus ou moins identiques circulent depuis un bon moment.

Nous voyons 25 loups marcher à la queue leu leu dans la neige. Ils semblent divisés en plusieurs groupes. Trois loups marchent ensemble à l'avant, suivi d'un groupe de cinq loups regroupés. Viennent ensuite 11 loups, puis un autre groupe de cinq. À la fin de la file, un seul loup marche seul. Agrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Photo tirée de Facebook.

Photo : Capture d'écran Facebook

« Les trois à l'avant sont vieux et malades, ils marchent en avant pour régler le rythme du groupe en cours de course, de sorte qu'ils ne restent pas derrière eux. Les cinq prochaines (sic) sont les plus forts et les meilleurs, ils sont chargés de protéger les devants en cas d'attaque. Le paquet au milieu est toujours protégé contre toute attaque. Les cinq derrière eux sont également parmi les plus forts et les meilleurs; ils sont chargés de protéger l'arrière en cas d'attaque. Le dernier est LE LEADER. Il s'assure que personne ne soit laissé derrière », peut-on lire.

C'est une belle histoire de coopération et de solidarité... mais ce n'est pas vrai.

Comme l'ont fait remarquer certains sites de vérification des faits (Nouvelle fenêtre), dont Snopes, l'image provient du site du quotidien britannique The Guardian. Dans la légende photo (Nouvelle fenêtre), on ne parle pas du tout d'un leader qui mène depuis l'arrière de la colonne ou de vieux loups malades qui dictent la vitesse de marche.

« La meute, menée par la femelle alpha en avant, marche à la queue leu leu dans la neige », explique la légende, en précisant que la photo a été prise au parc national Wood Buffalo, situé dans le nord-est de l'Alberta et le sud des Territoires du Nord-Ouest. Les loups de la photo, apprend-on, chassent le bison.

L'explication dans la publication Facebook ne correspond donc pas du tout à la légende. Toutefois, des lecteurs avertis auront détecté un petit problème avec celle-ci. On parle d'une « femelle alpha », alors que ce concept n'est plus vraiment pris au sérieux (Nouvelle fenêtre) par les spécialistes.

C'est quoi, une meute?

Selon plusieurs ouvrages que j'ai consultés, une meute de loups est généralement formée de deux parents et de leurs rejetons. Les parents jouent le rôle d'alpha, mais c'est parce qu'ils sont les seuls adultes en bonne et due forme. Ils dominent les autres membres de la meute parce qu'ils sont leurs parents (Nouvelle fenêtre), pas parce qu'ils sont particulièrement dominants.

Le mâle et la femelle du couple alpha sont donc les deux seuls à s'accoupler. Lorsque les louveteaux atteignent la maturité sexuelle, ils quittent généralement la meute et partent à la recherche d'une ou d'un partenaire pour créer une nouvelle meute. Il est très rare qu'une meute accepte un loup adulte étranger dans ses rangs.

Une meute, donc, c'est un peu comme une famille. La meute moyenne a entre 5 et 11 individus et dépasse rarement ce nombre.

Pourquoi, alors, voit-on une meute de 25 loups dans l'image?

En fait, les meutes ont toutes leurs territoires respectifs et le défendent férocement. Lorsque deux meutes entrent en contact, c'est souvent la bagarre. Toutefois, lors de circonstances exceptionnelles, il se peut que plusieurs meutes coopèrent pour former une sorte de mégameute temporaire (Nouvelle fenêtre).

Quelles sont ces circonstances exceptionnelles? Lorsqu'il y a un large troupeau de proies dans les parages. Justement, nous savons que les loups dans l'image chassaient le bison.

Non seulement les loups ne se comportent pas comme le suggère la publication Facebook, mais l'image ne montre très probablement pas une seule meute de loups. Nous voyons vraisemblablement un pacte temporaire entre plusieurs meutes pour chasser le bison. Voilà sans doute pourquoi ils sont divisés en différents groupes dans l'image, et non pas parce qu'ils jouent différents rôles au sein de la meute.

Il y a peut-être là une belle leçon de coopération entre groupes qui n'arrivent pas à se sentir.

Mais bon, que la publication soit inspirante ou non, on ne devrait pas partager de fausses informations et crier au loup.

Chroniques de Jeff Yates, inspecteur viral  

Fausses nouvelles

Environnement