•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nouvelle manifestation contre la loi 62 sur la neutralité religieuse

Des manifestants tiennent une banderole affichant le slogan « Toutes unies ».

Une manifestation contre la loi sur la neutralité religieuse a eu lieu à la station de métro Snowdon.

Photo : Radio-Canada / Sarah Sanchez-Korichi

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Une deuxième action symbolique contre l'adoption de la loi 62 sur la neutralité religieuse a eu lieu dimanche à la station de métro Snowdon, à Montréal.

La nouvelle loi, adoptée mercredi, prévoit que tous les services publics doivent être offerts et reçus à visage découvert, mais permet des accommodements raisonnables, accordés à la pièce. Les protestataires ont traversé les tourniquets du métro à visage couvert, avec foulards et lunettes de soleil.

La manifestation avait été organisée par des militants de Québec solidaire, qui n’ont cependant pas consulté l’aile parlementaire du parti avant de la tenir.

Je considère que le vrai problème est au niveau du dialogue de société, qu’on a besoin d’aller à la rencontre l’un de l’autre et que ce n’est pas une loi qui va régir un meilleur vivre ensemble.

Une citation de : La manifestante Wards Naili

L’adoption de la loi sur la neutralité religieuse fait de nombreux mécontents, entre autres au sein des municipalités. L’Union des municipalités du Québec affirme que la loi sera difficilement applicable.

Le maire de Montréal, Denis Coderre, a de son côté indiqué qu’il n’avait pas l’intention de l’appliquer.

Quant au gouvernement fédéral, il envisage la possibilité de contester la loi, qui pourrait contrevenir à la Charte canadienne des droits et libertés.

Une première manifestation pour dénoncer l’adoption de la loi avait eu lieu vendredi à Montréal, dans une file d'attente d’un arrêt d'autobus de l’avenue du Parc.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !