•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Négociations au point mort entre les sages-femmes et Québec

Une sage-femme ausculte un cœur fœtal à l’aide d’un appareil à ultrasons.

Une sage-femme ausculte un cœur fœtal à l’aide d’un appareil à ultrasons.

Photo : Radio-Canada / Radio-Canada/Marie-France Bélanger

Radio-Canada

Le Regroupement des sages-femmes du Québec (RSFQ) somme le gouvernement du Québec de « se montrer ouvert et d'accepter enfin de négocier activement », dans le cadre des négociations de leur entente qui est échue depuis 2015.

Une douzaine de rencontres ont eu lieu, mais aucune n’est prévue pour l’instant. Ces rencontres n'ont pas permis d'en arriver à une entente.

Parmi leurs demandes, les sages-femmes veulent une bonification de leur forfait de garde et une prime pour les sages-femmes qui travaillent en région nordique ou qui sont responsables de services.

Elles exigent aussi un forfait pour accroître le nombre de suivis auprès de la clientèle en contexte de vulnérabilité.

La présidente du regroupement, Mounia Amine, dénonce le refus de négocier du ministère de la Santé.

« C’est que le ministère ne négocie pas avec nous, dit-elle. Depuis le début de la négociation, on nous demande des choses, ils sont en demande constamment. Pour nous, ce n’est pas une négociation pour l’instant. Le ministère n’est jamais satisfait. Après deux ans, on est toujours en train de représenter nos demandes. »

En Mauricie et au Centre-du-Québec, une dizaine de sages-femmes desservent le territoire. Une seule maison de naissance pour les deux régions accueille les futures mères à Nicolet.

Rappelons également que l’Université du Québec à Trois-Rivières est la seule institution d’enseignement qui offre un programme universitaire pour devenir sage-femme.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux indique qu’il ne commentera pas les négociations en cours.

Avec les informations de Catherine Bouchard.

Mauricie et Centre du Québec

Santé