•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef du service des incendies du Grand Sudbury congédié

L'homme pose, l'air sérieux, aux côtés d'un camion

Trevor Bain n'est plus le chef du service des incendies du Grand Sudbury.

Photo : CBC / Erik White

Radio-Canada

Trevor Bain, le chef du service des incendies du Grand Sudbury, ne travaille plus pour la Ville. Au terme d'une enquête sur des allégations de harcèlement dont il aurait été victime, CBC a appris vendredi qu'il a finalement été mis à la porte.

Les employés du Grand Sudbury en ont été informés en fin d’après-midi.

[Il] ne fait plus partie de l’organisation.

a indiqué par courriel Ed Archef, l'agent administratif principal pour la Ville du Grand Sudbury

Cela survient une semaine après que le syndicat des pompiers ait rendu publique une plainte déposée à la Ville en mars dernier.

Il allègue que deux conseillers municipaux, Gerry Montpellier et Michael Vagnini, auraient enfreint la loi en intimidant le chef.

Revirement de situation, c’est finalement M. Bain qui a été remercié.

Par courriel, la porte-parole de la Ville, Shannon Dowling affirme qu’un « nouveau gérant pour ce département » devrait être nommé dans les prochains jours.

Controverse

Trevor Bain s’est retrouvé au centre d’une controverse en raison du plan de révision des services d'incendie de la municipalité.

Cedit plan comprenait la réduction de main-d'oeuvre au sein de l’équipe des pompiers volontaires de la Ville.

En septembre, trois pompiers volontaires ont été remerciés et huit autres ont reçu des mesures disciplinaires après avoir critiqué publiquement l'administration de même que le chef.

Puis, la semaine dernière, le syndicat qui représente les pompiers à temps plein a rendu publique une plainte déposée à la Ville en mars dernier.

Les deux conseillers municipaux contre qui la plainte a été portée ont nié ces propos.

Avec la collaboration de Benjamin Aubé

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Justice et faits divers