•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau visite les travailleurs de Résolu à Alma

Justin Trudeau et Richard Hébert au centre d'un groupe de travailleurs

Le premier ministre Justin Trudeau et le candidat Richard Hébert lors de leur visite à l'usine de Résolu à Alma

Photo : Radio-Canada / Louis Martineau

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2017 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le premier ministre Justin Trudeau a mis fin à sa visite au Lac-Saint-Jean. Vendredi, il s'est arrêté à l'usine à papier de Produits forestiers Résolu (PFR) à Alma afin de rencontrer les travailleurs.

Jeudi, il avait visité Roberval, Saint-Félicien et Dolbeau-Mistassini pour appuyer le candidat libéral Richard Hébert en vue de l’élection partielle du 23 octobre.

Avenir incertain

Les employés de Résolu à Alma vivent avec une certaine incertitude actuellement puisqu’au cours des derniers mois, la compagnie américaine Norpac a déposé une plainte au département américain du Commerce contre plusieurs compagnies canadiennes qui fabriquent du papier, dont Résolu.

L’entreprise allègue que l’industrie canadienne est illégalement subventionnée. La plainte est présentement à l’étude par le département du Commerce. La situation pourrait éventuellement déboucher sur une nouvelle surtaxe sur toutes les exportations canadiennes de papier vers les États-Unis.

Besoin de se faire rassurer

Les travailleurs almatois ont profité de la visite de Justin Trudeau pour lui partager leurs inquiétudes. Ils lui ont notamment demandé un plan d'aide pour compenser l'imposition par les États-Unis d'une taxe antidumping qui s'ajouterait aux droits compensateurs.

Jean-Pierre Lebel en entrevueAgrandir l’image (Nouvelle fenêtre)

Le président du Syndicat de l'usine d'Alma affilié à la CSN, Jean-Pierre Lebel.

Photo : Radio-Canada

On veut qu'il y ait un programme comme on avait déjà annoncé pour venir en aide à nos compagnies pour financer la taxe qui devrait nous être imposée.

Jean-Pierre Lebel, Syndicat des pâtes et papiers, Usine Alma

« On s'attend à ce que le gouvernement nous soutienne dans ce processus-là pour qu'on garde nos emplois et nos usines », espère l'employé de PFR, Sébastien Boudreault.

« Ç'a été une belle occasion d'échanger avec les travailleurs et d'écouter quelques-unes de leurs préoccupations, mais aussi parler de l'avenir de la foresterie au Québec », a indiqué Justin Trudeau.

Le premier ministre a quitté le Lac-Saint-Jean en fin d’avant-midi pour se rendre en Alberta, où une autre élection partielle est en cours.

D'après les informations de Louis Martineau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !